Au moins 202 membres de la Chambre des représentants ont exprimé leur souhait de voir le représentant de Taguig-Pateros Alan Peter Cayetano rester à la présidence pour le reste du 18e Congrès.

Cela a été appris par le Manila Bulletin via un manifeste de cinq pages de soutien à Cayetano, qui a été reçu dimanche soir.

Le document qui aurait fait le tour des 299 députés est intitulé «Manifeste de réengagement envers le peuple philippin et la direction du président Alan Peter Cayetano».

«En ces temps difficiles, alors que la nation est en proie à une crise économique et de santé publique sans précédent provoquée par la pandémie COVID-19, nous réitérons notre soutien sans réserve et sans équivoque au Président Cayetano et à l’ensemble des dirigeants de la Chambre, et nous le président dans son désir de permettre aux membres de tracer leur propre voie en choisissant ceux qui dirigeraient cette chambre », lit-on dans le manifeste.

«Le fardeau du leadership s’accompagne de certains privilèges, parmi lesquels l’honneur de représenter nos concitoyens dans des affaires d’importance publique. Mais avec cela vient aussi le défi de vivre à la hauteur des normes élevées de nos compatriotes. Et à cet égard, nous, les membres de la Super Majority Coalition de l’administration Duterte au 18e Congrès, nous réunissons maintenant et nous nous engageons à continuer de diriger le Président Cayetano alors que nous nous efforçons de toujours faire passer le meilleur intérêt des Philippins en tout temps »At-il ajouté.

Les signatures de 26 hauts dirigeants de la Chambre ainsi que des dirigeants des principaux blocs et partis étaient apposées sur le document.

Une source très fiable a révélé que les 26 signatures figuraient parmi les 202 membres de la Chambre qui ont soutenu le maintien continu de Cayetano à la tête de la Chambre basse.

Cayetano a un accord de partage de mandats avec Partido Demokratiko Pilipino-Lakas ng Bayan (PDP-Laban), le représentant du district isolé de Marinduque, Lord Allan Velasco. Ce dernier était censé prendre la présidence de Cayetano en novembre.

Mais l’inclusion des vice-présidents Johnny Pimentel et Aurelio Gonzales Jr. parmi les signataires est très révélatrice du soutien au sein du parti de Velasco – ou de son absence. Pimentel et Gonzales sont parmi les deux membres PDP-Laban les mieux classés à la Chambre.

Treize autres vice-présidents ont signé le manifeste.

Le chef de la majorité à la Chambre et le président des démocrates musulmans chrétiens-chrétiens, Martin Romualdez, ont également manifesté leur soutien au Président actuel; Leader de la minorité Bienvenido Abante Jr .; Le président du Parti de l’unité nationale (NUP), le représentant Elpidio Barzaga; et le chef adjoint de la minorité et secrétaire général du Parti libéral (LP), Jose Christopher Belmonte.

Plusieurs représentants du bloc des Visayas et de Mindanao ont également signé le document.

Les 202 signataires au total ont essentiellement «protégé» la présidence de Cayetano, puisqu’au moins 150 membres de la Chambre seraient nécessaires pour que le siège supérieur de la chambre soit déclaré vacant par les membres du Congrès.

Cela signifie que la seule façon pour le solon de Marinduque de devenir encore Président ce 18e Congrès est pour Cayetano d’ignorer le manifeste, de se retirer volontairement et de refuser d’être nominé pour le prochain vote à la présidence. Un vote est nécessaire car Cayetano ne peut pas simplement transmettre le mandat qu’il a remporté au début du 18e Congrès à Velasco.

En vertu de l’accord de partage de mandats, Velasco prendra la relève en novembre pour les 21 derniers mois du 18e Congrès. Cayetano, membre du Parti Nacionalista (NP), n’est censé être président que pendant les 15 premiers mois.

Même le président Duterte, président du PDP-Laban, n’a pas explicitement approuvé la candidature de Velasco à la présidence. Au lieu de cela, Malacañang a dit qu’il laisserait les membres de la Chambre résoudre leur problème sur la direction de la Chambre.

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER QUOTIDIENNE

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE