Actualite

Aider les gens de mer bloqués dans des navires à l’étranger, Duterte commande le DFA – Manila Bulletin

Le président Duterte a ordonné au ministère des Affaires étrangères (DFA) de fournir une assistance à certains marins philippins bloqués sur des navires à l’étranger en raison de la pandémie de coronavirus, affirmant que les êtres humains ne sont pas des marchandises laissées pour compte.

Le président Rodrigo Roa Duterte s’entretient avec la population après avoir tenu une réunion avec les membres principaux du Groupe de travail interinstitutions sur les maladies infectieuses émergentes (IATF-EID) au Malago Clubhouse à Malacañang le 14 septembre 2020. ACE MORANDANTE / PHOTO PRÉSIDENTIELLE

Le président a déclaré que certains marins étaient bloqués dans leurs navires depuis que leurs navires ne pouvaient pas accoster à certains endroits par mesure de précaution contre l’épidémie de coronavirus. Duterte a déclaré que les postes diplomatiques du pays doivent examiner la situation des gens de mer dans leurs zones de juridiction et s’assurer qu’ils sont pris en charge.

«Dans les nombreux endroits à travers le monde où les Philippins travaillent – sont là, certains sont encore dans les limbes. Hindi nila alam kung saan sila pupunta et makauwi pa ba sila o hindi (Ils ne savent pas s’ils rentrent encore chez eux ou pas) », a déclaré Duterte lors d’une allocution publique télévisée lundi soir.

«Maintenant, je voudrais diriger le département des affaires étrangères, ‘yung mga attaché commercial natin et même la police – nous avons des policiers et des militaires affectés dans les différentes ambassades, veuillez vérifier et faire un – un rapport de validation kung mayroon bang mga Pilipino na-stranded sa inyong lugar (faites un rapport de validation s’il y a des Philippins bloqués à votre place), dans le domaine de votre responsabilité dans d’autres pays où vous êtes affecté », a-t-il dit.

Duterte a déclaré que certains navires de mer, qui ne peuvent pas débarquer, «flottent comme un flotsam» et «flottent sans vraiment savoir ce qui est demain pour eux».

Il a déclaré que le DFA pourrait demander au gouvernement hôte une assistance pour les marins philippins bloqués. «Paki gawa na lang que tout ce que vous pouvez, quel que soit cet effort, essayez de sortir et d’aider les Philippins», a-t-il déclaré.

Il a admis que cela lui faisait mal de ne pas pouvoir aider les Philippins qui sont dans le besoin.

« Alors nakaawa naman ito et ça me fait mal de réaliser que nandito ako et moi ne pouvons pas aider les Philippins qui luttent ne serait-ce que pour exister et ne pas vivre », a-t-il dit.

«Un être humain ne devrait jamais, jamais être une marchandise laissée à la pourriture. Ce sont des êtres humains et des Philippins », a-t-il ajouté.

Les rapports indiquent qu’environ 400 000 marins seraient bloqués sur des navires en raison des restrictions sanitaires et de voyage imposées par certains gouvernements à travers le monde.

Les Philippins seraient parmi les marins bloqués qui ont dépassé leurs contrats mais n’ont pas pu rentrer chez eux en raison de la pandémie.

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER QUOTIDIENNE

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer