Les habitudes de travail et de socialisation typiquement espagnoles que nous tenions autrefois pour acquises sont en danger de disparaître à jamais, écrit Graham Keeley à Barcelone.