Actualite

Covid-19 News: Le monde fait face à une catastrophe due à la fermeture d’écoles, selon l’ONU

Par Michael Le Page
, Clare Wilson
, Jessica Hamzelou
, Adam Vaughan
, Conrad Quilty-Harper
et Layal Liverpool

enfants à l'école

Des enfants de l’école Harris Academy’s Shortland à Londres, au Royaume-Uni, en juin

Dan Kitwood / Getty Images

Dernières nouvelles du coronavirus à 17 heures le 4 août

Le monde fait face à une «catastrophe» en raison de la fermeture d’écoles, selon le chef de l’ONU

Le monde fait face à un «Catastrophe générationnelle» à la suite des fermetures d’écoles causée par la pandémie de coronavirus, a déclaré aujourd’hui le secrétaire général de l’ONU, António Guterres. Ramener les élèves en toute sécurité dans la salle de classe une fois que la transmission locale du coronavirus est sous contrôle doit être une «priorité absolue» pour les gouvernements, et ne pas le faire «pourrait gaspiller un potentiel humain incalculable, saper des décennies de progrès et exacerber les inégalités enracinées», at-il dit dans un message vidéo aujourd’hui.

Depuis la mi-juillet, des écoles ont été fermées dans environ 160 pays à travers le monde, touchant plus d’un milliard d’élèves. Au Royaume-Uni, une étude de modélisation publiée dans The Lancet Child & Adolescent Health suggère que les niveaux actuels de dépistage des coronavirus et de recherche des contacts seront insuffisants pour empêcher un deuxième vague du virus à la réouverture des écoles en septembre. Aux États-Unis, des enseignants, du personnel de soutien et des parents dans plus de 35 districts scolaires protesté contre la pression du président américain Donald Trump pour rouvrir les écoles alors que le covid-19 continue de monter en flèche dans de nombreux États.

Publicité

Autres actualités sur les coronavirus

Les virologues ont été exclus des discussions du gouvernement britannique sur la manière de répondre à la pandémie de coronavirus, déclare le UK Clinical Virology Network, qui représente les chercheurs sur le terrain. Les virologues disent qu’ils n’ont pas été consultés sur l’achat par le gouvernement de nouveaux tests de 90 minutes pour le coronavirus et d’autres virus respiratoires auprès de deux sociétés britanniques, ce qui a été annoncé hier. Le groupe a envoyé une lettre aux conseillers scientifiques et médicaux du gouvernement, Patrick Vallance et Chris Whitty en juillet, mais a déclaré ne pas avoir eu de réponse. « Il semble juste qu’il y ait une précipitation pour tout faire en privé », a déclaré Will Irving, l’un des signataires de l’Université de Nottingham. Gardien.

Inde a enregistré 52 050 nouveaux cas hier, selon les responsables de la santé, ce qui en fait le septième jour consécutif où les nouveaux cas quotidiens dans le pays dépassent les 50 000.

L’Australie a augmenté aujourd’hui amendes pour violations répétées du verrouillage dans l’État de Victoria, de 1652 A $ (900 £) à 5000 A $ (2739 £). Selon les autorités de la capitale de l’État, Melbourne, le nombre de personnes qui résistent aux mesures de verrouillage a augmenté.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 694 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 18,3 millions, selon le carte et tableau de bord de l’Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Risque de deuxième vague au Royaume-Uni: Le Royaume-Uni est confronté à une deuxième vague d’infections à coronavirus cet hiver si le système de dépistage et de recherche des contacts du pays ne s’améliore pas avant la réouverture complète des écoles et le retour des gens sur le lieu de travail, ont averti les chercheurs.

Les États-Unis ne sont pas préparés pour la deuxième vague: Les chercheurs affirment que les États-Unis n’ont pas de plan cohérent pour lutter contre une deuxième vague massive de coronavirus et soulignent l’absence d’un programme solide de recherche des contacts pour aider à contenir la propagation.

Informations essentielles sur le coronavirus

Qu’est-ce que Covid-19?

Quels sont les pires symptômes et à quel point la covid-19 est-elle mortelle?

Vous pourriez propager le coronavirus sans vous rendre compte que vous l’avez

Quels traitements covid-19 fonctionnent et dans quelle mesure sommes-nous proches d’en obtenir plus?

Que suggèrent les dernières recherches sur le coronavirus pendant la grossesse?

Que lire, regarder et écouter sur le coronavirus

Course contre le virus: à la recherche d’un vaccin est un documentaire de Channel 4 qui raconte l’histoire de la pandémie de coronavirus à travers les yeux des scientifiques en première ligne.

Le New York Times évalue les progrès de différents vaccins candidats et des traitements médicamenteux potentiels pour le covid-19, et les classe en termes d’efficacité et de sécurité.

Les humains du COVID-19 est un projet mettant en lumière les expériences de travailleurs clés en première ligne dans la lutte contre le coronavirus au Royaume-Uni, via les médias sociaux.

Coronavirus, expliqué sur Netflix est une courte série documentaire examinant la pandémie de coronavirus en cours, les efforts pour la combattre et les moyens de gérer son bilan en matière de santé mentale.

New Scientist Hebdomadaire présente des mises à jour et des analyses sur les derniers développements de la pandémie de covid-19. Notre podcast voit des journalistes experts du magazine discuter des plus grandes histoires scientifiques qui font la une des journaux chaque semaine – de la technologie et de l’espace à la santé et à l’environnement.

Les règles de contagion traite de la nouvelle science de la contagion et des façons surprenantes qu’elle façonne nos vies et nos comportements. L’auteur, Adam Kucharski, est épidémiologiste à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, Royaume-Uni, et dans le livre, il examine comment les maladies se propagent et pourquoi elles s’arrêtent.

Mises à jour précédentes

Image par défaut du nouveau scientifique

Chris Toumazou, co-fondateur et directeur général de DNA Nudge.

DNANUDGE

3 août

De nouveaux tests de coronavirus et de grippe de 90 minutes seront déployés au Royaume-Uni la semaine prochaine

Nouveau Tests ADN et écouvillon de 90 minutes pour le coronavirus, la grippe et d’autres virus respiratoires seront disponibles dans les hôpitaux et les maisons de soins au Royaume-Uni à partir de la semaine prochaine, a annoncé aujourd’hui le gouvernement. Le gouvernement affirme que les deux tests peuvent détecter le coronavirus et d’autres virus respiratoires en seulement 90 minutes, plus rapidement que les tests actuels, dont un tiers prend plus de 24 heures à traiter. «Le fait que ces tests puissent détecter la grippe ainsi que la covid-19 sera extrêmement bénéfique à l’approche de l’hiver», a déclaré le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock.

Le gouvernement a obtenu l’accès à 5,8 millions de tests ADN et à 5000 machines de test ADN d’une société basée au Royaume-Uni Nudge ADN, ainsi que 450 000 tests sur écouvillon d’une autre société britannique, Oxford Nanopore. Actuellement, il n’existe pas de données accessibles au public sur l’exactitude des nouveaux tests. Mais John Bell de l’Université d’Oxford, qui a conseillé le gouvernement sur les tests, a déclaré à la BBC que les nouveaux tests avaient la même sensibilité que les tests en laboratoire existants. Nudge ADN réclamations leur test a une précision de 98%.

Autres actualités sur les coronavirus

Officiels dans le Grand Manchester en Angleterre a déclaré un incident majeur aujourd’hui en réponse à l’augmentation des cas de coronavirus dans la région. La déclaration permettra aux autorités locales d’accéder à des ressources nationales supplémentaires si nécessaire, la police étant en mesure de recruter dans l’armée si elle a besoin de soutien. Depuis vendredi, les habitants du Grand Manchester et d’autres régions du nord de l’Angleterre ne sont pas autorisés à rencontrer des personnes d’autres ménages à l’intérieur.

Les États-Unis ont conclu un nouvelle phase de son épidémie de coronavirus, avec des infections «extraordinairement répandues» dans les zones rurales et urbaines, selon la coordinatrice du groupe de travail sur les coronavirus de la Maison Blanche, Deborah Birx. Elle a déclaré que les États du sud et de l’ouest sont devenus des points chauds pour le virus et a encouragé les gens à suivre les recommandations en matière de santé, notamment le port de masques faciaux et la pratique de la distanciation sociale.

Le coronavirus la pandémie sera probablement «longue» et la «fatigue de la réponse» est un risque, selon un comité d’urgence avisant l’Organisation mondiale de la santé. Lors d’une réunion vendredi, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré au comité: «La pandémie est une crise sanitaire unique en un siècle, dont les effets se feront sentir pendant des décennies.»

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 690 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 18,1 millions, selon le carte et tableau de bord de l’Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Image par défaut du nouveau scientifique

Les gens font du shopping à Oldham, où les cas de coronavirus ont augmenté ces dernières semaines.

Martin Rickett / PA Wire / Images PA

31 juillet

L’assouplissement des restrictions resserré dans le nord de l’Angleterre et retardé dans tout le pays

Un nouvel assouplissement des restrictions en Angleterre est reporté d’au moins deux semaines, en raison de l’augmentation récente des cas, a annoncé aujourd’hui le Premier ministre britannique Boris Johnson. À partir du 8 août, les masques faciaux deviendront obligatoires dans les environnements plus intérieurs, y compris les musées et les lieux de culte. Les masques faciaux sont déjà obligatoires dans les magasins, les supermarchés et dans les transports en commun. Les «environnements à risque plus élevé», y compris les pistes de bowling, les patinoires et les casinos, devaient ouvrir demain mais ne le feront pas avant le 15 août au moins. Les représentations en salle et les réceptions de mariage jusqu’à 30 personnes ne pourront pas reprendre.

L’annonce intervient après que des restrictions supplémentaires aient été imposées aux personnes vivant dans le Grand Manchester, dans certaines parties de East Lancashire, dans le West Yorkshire et à Leicester en Angleterre, qui ne plus être autorisé à se réunir à l’intérieur. Le ministère de la Santé et des Affaires sociales a déclaré que les personnes dans les zones touchées sont autorisées à aller to les pubs et les bars, mais que les personnes de ménages différents devraient maintenir une distance physique. Tes nouvelles mesures interviennent après que 1536 nouveaux cas aient été enregistrés dans ces régions du nord au cours de la semaine précédant le 27 juillet.

Autres actualités sur les coronavirus

Le groupe consultatif scientifique pour les urgences du gouvernement britannique a déclaré que l’assouplissement des restrictions risquait d’accélérer la transmission du coronavirus lors d’une réunion le 23 juin, selon minutes de la réunion publiée aujourd’hui. «Une augmentation des épidémies locales est très probable» [if restrictions are eased], disait le procès-verbal. Le rapport souligne également l’importance d’une communication efficace de la part du gouvernement, affirmant que seulement 65% des personnes reconnaissent la toux ou la fièvre comme un symptôme de la covid-19.

Au Royaume-Uni, le député conservateur Craig Whittaker a été critiqué pour avoir déclaré que la communauté musulmane et les personnes d’origine noire, asiatique et minoritaire en Angleterre «ne prennent tout simplement pas la pandémie au sérieux». Ses commentaires interviennent alors que les restrictions ont été renforcées dans certaines parties du nord de l’Angleterre avant la célébration musulmane, l’Aïd. «C’est un bouc émissaire éhonté des minorités», a déclaré un porte-parole du Conseil musulman de Grande-Bretagne au Guardian, ajoutant que Whittaker devrait s’excuser.

Seulement environ la moitié des personnes au Royaume-Uni ont déclaré penser que la covid-19 est le problème le plus important auquel le pays est confronté aujourd’hui, selon un sondage menée par des chercheurs de l’Université d’Oxford entre le 16 et le 22 juillet. Le chiffre est en baisse par rapport à 72% à la fin avril.

le premier décès du covid-19 au Vietnam a été enregistrée aujourd’hui, selon les médias d’État. Le Vietnam n’avait détecté aucune nouvelle infection depuis plus de trois mois jusqu’à ce qu’une épidémie à Da Nang ait commencé la semaine dernière. 545 cas ont été confirmés au Vietnam depuis le début de la pandémie.

Le gouvernement de Hong Kong a élections parlementaires reportées devrait avoir lieu en septembre pendant un an, citant une récente augmentation des cas de coronavirus. Les politiciens de l’opposition soutiennent que le gouvernement utilise la pandémie pour empêcher les gens de voter.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 674 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 17,3 millions, selon le carte et tableau de bord de l’Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Image par défaut du nouveau scientifique

Un client portant un masque facial dans le centre-ville de Sheffield, Royaume-Uni.

OLI SCARFF / AFP via Getty Images

30 juillet

70% des personnes au Royaume-Uni déclarent porter des masques

Le port de masques faciaux a augmenté au Royaume-Uni, selon un enquête menée par des chercheurs du King’s College de Londres et Ipsos MORI, une société britannique d’études de marché. 70% des personnes interrogées entre le 17 et le 20 juillet ont déclaré en avoir porté un au cours des dernières semaines, contre 19% en avril. La majorité des personnes – 81% des personnes interrogées – ont déclaré croire que le port d’un masque facial aide à arrêter la propagation du coronavirus. Depuis le 24 juillet, il est obligatoire d’en porter un dans les magasins et les supermarchés en Angleterre, bien que les chaînes de supermarchés, notamment Sainsbury’s et Asda, aient déclaré qu’elles n’appliquera pas la règle. Selon l’enquête, seule une personne sur 20 a déclaré avoir confronté d’autres personnes pour ne pas porter de masque et une personne sur 12 seulement a déclaré avoir été confrontée pour ne pas en porter elle-même. Les chercheurs ont interrogé 2237 personnes âgées de 16 à 75 ans.

Autres actualités sur les coronavirus

L’Angleterre avait le niveaux les plus élevés de décès excessifs de tout pays européen entre fin février et mi-juin, selon une analyse du Office des statistiques nationales. Bien que l’Angleterre ait eu le deuxième pic le plus élevé de taux de mortalité en Europe, après l’Espagne, elle a connu la période la plus longue où les décès étaient au-dessus de la moyenne et avait donc le niveau global le plus élevé. Au pire, le taux de mortalité en Angleterre était près de 2,2 fois plus élevé que la moyenne quinquennale le chiffre équivalent pour l’Espagne était de 2,5. Mais les décès sont revenus à des niveaux moyens plus rapidement en Espagne qu’en Angleterre.

le Le Royaume-Uni a prolongé aujourd’hui le nombre de jours d’auto-quarantaine pour les personnes dont le test est positif au coronavirus ou qui présentent des symptômes de covid-19. Il est passé de 7 à 10 jours, mettant les conseils en conformité avec les directives de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ancien candidat républicain à la présidentielle Herman Cain est décédé des suites du covid-19 après avoir été malade pendant un mois. Cain avait assisté au rassemblement de campagne électorale du président américain Donald Trump à Tulsa, un grand rassemblement qui a soulevé des inquiétudes quant à son rôle dans la propagation du virus, même si on ne sait pas où Cain a été infecté.

La Floride va suspendre tous les tests de coronavirus à partir d’aujourd’hui jusqu’à mardi en raison des inquiétudes concernant la tempête tropicale Isaias, qui devrait toucher terre vendredi.

L’Australie a signalé un enregistrer une augmentation quotidienne des cas de coronavirus et décès hier, avec 723 cas confirmés et 13 décès. Les restrictions ont été renforcées dans l’État de Victoria, où la majorité des nouveaux cas ont été détectés, et comprennent l’interdiction aux gens d’avoir des visiteurs à la maison. À partir de dimanche, les gens devront également porter des masques à l’extérieur.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 668 000. Le nombre de cas confirmés est de plus de 17 millions, selon le carte et tableau de bord de l’Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Superspreaders: Bien qu’il n’y ait pas de définition universellement acceptée d’un événement de «super-propagation», il est parfois considéré comme un incident au cours duquel quelqu’un transmet le virus à six autres personnes ou plus. Expliquer pourquoi ces groupes déroutants se produisent pourrait être la clé pour prendre le contrôle de la pandémie de covid-19 et arrêter une deuxième vague de cas.

Protéger les camps de réfugiés: Le coronavirus a commencé à se propager autour des zones d’installation de réfugiés, mais dans l’un des plus grands complexes de camps de réfugiés au monde, le pire des cas aurait pu être évité.

Image par défaut du nouveau scientifique

Les gens qui pédalent sur un buggy à Quiberon, France. Les autorités françaises ont ordonné des couvre-feux nocturnes pour les plages de la commune bretonne.

FRED TANNEAU / AFP via Getty Image

29 juillet

Le directeur de l’OMS Europe dit que les jeunes pourraient être à l’origine de récentes pics de cas

La hausse des infections à coronavirus chez les jeunes pourrait être à l’origine de récentes pics de cas à travers l’Europe, a déclaré Hans Kluge, directeur régional Europe de l’Organisation mondiale de la santé, dans un BBC rapport aujourd’hui. Kluge a déclaré qu’il avait deux filles et comprend que les jeunes «ne veulent pas manquer un été», mais a ajouté qu’ils ont une responsabilité envers eux-mêmes, les membres de leur famille et leurs communautés. Les Pays-Bas font partie des pays qui ont ont signalé des taux d’infection plus élevés parmi les plus jeunes, avec environ un quart des personnes qui y ont été testées positives la semaine dernière, âgées de 20 à 29 ans. En début de semaine, les responsables bretons, La France a ordonné des couvre-feux sur les plages, les parcs et les jardins dans une tentative d’empêcher les grands rassemblements de jeunes en particulier, selon les dirigeants locaux. Les autorités espagnoles ont également imposé des couvre-feux similaires, avec bars et discothèques en Catalogne doit fermer avant minuit depuis vendredi.

Autres actualités sur les coronavirus

Les États-Unis ont signalé plus de 1300 décès dus au covid-19 hier, le nombre de morts quotidien le plus élevé enregistré dans le pays depuis mai. Plus de 149 000 personnes aux États-Unis sont aujourd’hui décédées des suites de la maladie et plus de 4,3 millions de cas y ont été enregistrés depuis le début de la pandémie.

Le Royaume-Uni a signé un accord d’achat 60 millions de doses d’un candidat vaccin contre le coronavirus en cours de développement par les sociétés pharmaceutiques Sanofi et GlaxoSmithKline. Les conditions financières de l’accord n’ont pas été divulguées. Le candidat vaccin devrait entrer dans les essais cliniques en septembre et s’ajouter à 190 millions de doses d’autres candidats vaccins contre le coronavirus sécurisés par le gouvernement britannique, dont 100 millions de doses d’un vaccin en cours de développement par l’Université d’Oxford en partenariat avec AstraZeneca. Dans le monde, il y en a plus de 160 vaccins contre le coronavirus actuellement en développement, mais il n’est toujours pas clair si l’un d’entre eux protégera contre le coronavirus.

Plus que 4 millions de livres iront à la recherche visant à comprendre pourquoi les personnes d’origine noire, asiatique et minoritaire (BAME) meurent de manière disproportionnée du covid-19. Ce financement servira également à la recherche sur les risques posés aux agents de santé des minorités ethniques, aux migrants et aux réfugiés, et sur le manque de représentation de personnes appartenant à différents groupes ethniques dans les essais cliniques testant de nouveaux traitements et vaccins contre le covid-19. Le financement provient du UK Research and Innovation et du National Institute for Health Research.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 661 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 16,7 millions, selon le carte et tableau de bord de l’Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Traitements Covid-19: Certains essais se sont révélés prometteurs pour aider les personnes infectées en calmant un système immunitaire qui réagit de manière excessive ou en ciblant le coronavirus – mais quels traitements fonctionnent réellement?

Vaccin d’Oxford: Sarah Gilbert de l’Université d’Oxford, la chef de l’équipe qui a créé le «vaccin Oxford», parle à New Scientist de la façon dont son équipe fabrique le vaccin.

Informations essentielles sur le coronavirus

Qu’est-ce que Covid-19?

Quels sont les pires symptômes et à quel point la covid-19 est-elle mortelle?

Vous pourriez propager le coronavirus sans vous rendre compte que vous l’avez

Quels traitements covid-19 fonctionnent et dans quelle mesure sommes-nous proches d’en obtenir plus?

Que suggèrent les dernières recherches sur le coronavirus pendant la grossesse?

Que lire, regarder et écouter sur le coronavirus

Le New York Times évalue les progrès de différents vaccins candidats et des traitements médicamenteux potentiels pour le covid-19, et les classe en termes d’efficacité et de sécurité.

Les humains du COVID-19 est un projet mettant en lumière les expériences de travailleurs clés en première ligne dans la lutte contre le coronavirus au Royaume-Uni, via les médias sociaux.

Coronavirus, expliqué sur Netflix est une courte série documentaire examinant la pandémie de coronavirus en cours, les efforts pour la combattre et les moyens de gérer son bilan en matière de santé mentale.

New Scientist Hebdomadaire présente des mises à jour et des analyses sur les derniers développements de la pandémie de covid-19. Notre podcast voit des journalistes experts du magazine discuter des plus grandes histoires scientifiques qui font la une des journaux chaque semaine – de la technologie et de l’espace à la santé et à l’environnement.

Les règles de contagion traite de la nouvelle science de la contagion et des façons surprenantes qu’elle façonne nos vies et nos comportements. L’auteur, Adam Kucharski, est épidémiologiste à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, Royaume-Uni, et dans le livre, il examine comment les maladies se propagent et pourquoi elles s’arrêtent.

Contagion: la pandémie des quatre BBC est un documentaire sobre sur la progression d’une hypothétique pandémie simulée par la BBC en 2017. Mené par la journaliste scientifique et présentatrice de télévision Hannah Fry, et réalisé avec le soutien de certains des meilleurs épidémiologistes et modélisateurs mathématiques du pays, il est très pertinent pour le covid d’aujourd’hui -19 pandémie.

Mises à jour précédentes

Image par défaut du nouveau scientifique

Les touristes britanniques qui se rendent en Espagne devront être mis en quarantaine pendant 14 jours à leur retour.

REUTERS / Nacho Doce

28 juillet

L’Europe commence à voir des signes d’une deuxième vague, déclare le Premier ministre britannique

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré aujourd’hui L’Europe commence à voir les signes d’une deuxième vague de la pandémie de coronavirus. Il a déclaré qu’il était vital que les gens se mettent en quarantaine lorsqu’ils reviennent au Royaume-Uni depuis des endroits à l’étranger où il y a des épidémies. Johnson a mentionné la récente réintroduction par le gouvernement d’une exigence de quarantaine de 14 jours pour les voyageurs revenant d’Espagne, et a ajouté: «Nous continuerons, tout au long de l’été, de prendre de telles mesures là où cela est nécessaire.» Le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, a qualifié les nouvelles règles et recommandations du Royaume-Uni d ’« injustes », arguant que dans la plupart des régions d’Espagne, la prévalence du covid-19 est plus faible qu’au Royaume-Uni. Certaines régions d’Espagne, y compris les régions de Catalogne et d’Aragon, ont récemment connu une forte augmentation des infections. Le taux d’infection en Espagne dans son ensemble est de 47,2 cas pour 100 000 personnes, contre 15 au Royaume-Uni, selon les derniers chiffres du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Un nombre croissant de pays européens est aux prises avec la récente augmentation des cas de coronavirus. Aujourd’hui, le chef de l’agence de santé publique allemande, Lothar Wieler a déclaré qu’il était très préoccupé par l’augmentation des infections. « Nous ne savons pas encore si c’est le début d’une deuxième vague, mais bien sûr cela pourrait être », a déclaré Wielder lors d’une conférence de presse. Le Premier ministre belge Sophie Wilmès a annoncé lundi une série de nouvelles restrictions, à la suite d’un pic important d’infections et a mis en garde contre un deuxième verrouillage potentiel.

Autres actualités sur les coronavirus

La «portée limitée» et le manque de vitesse dans la traduction du Directives du Royaume-Uni sur les coronavirus dans d’autres langues met en danger les non-anglophones, selon une lettre envoyé au ministre britannique de la Santé, Matt Hancock. La lettre, coordonnée par l’organisation humanitaire médicale Doctors of the World, a été signée par 30 autorités locales, responsables de la santé publique et organisations caritatives au Royaume-Uni. Le guide actuel de distanciation sociale pour l’Angleterre publié le 11 mai n’a toujours pas été traduit de l’anglais par le gouvernement. Médecins du monde a déclaré qu’il avait également traduit les conseils sur les coronavirus dans plus de 60 langues.

Twitter a supprimé plusieurs tweets partagés par le président américain Donald Trump et son fils, Donald Trump Jr, parce qu’ils incluaient des extraits d’une vidéo contenant de la désinformation sur hydroxychloroquine, a déclaré un porte-parole de Twitter au Washington Post aujourd’hui. La vidéo présente des allégations fausses et trompeuses sur la pandémie de coronavirus et a été supprimée par Twitter, Facebook et YouTube.

Emirates est devenu le première compagnie aérienne à proposer une assurance contre les coronavirus à ses clients. La compagnie aérienne paiera les soins médicaux, la quarantaine à l’hôtel et les frais funéraires des passagers qui attrapent le covid-19 pendant leur voyage.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 655 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 16,5 millions, selon le carte et tableau de bord de l’Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Espoir de vaccin contre le coronavirus: Au milieu du nombre mondial croissant d’infections quotidiennes à coronavirus, une nouvelle vague de résultats d’essais de vaccins offre de l’espoir pour le long terme.

Image par défaut du nouveau scientifique

Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

FABRICE COFFRINI / EPA-EFE / Shutterstock

27 juillet

Covid-19 est l’urgence sanitaire mondiale «la plus grave» de tous les temps, déclare le Directeur général de l’OMS

Covid-19 est «Facilement la plus grave» urgence sanitaire mondiale l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déjà déclaré, a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un conférence de presse aujourd’hui. Plus de 16 millions de cas de coronavirus ont été confirmés dans le monde et il y a eu plus de 648000 décès dus au covid-19 depuis le début de la pandémie. Cela fait près de six mois que l’OMS a déclaré le covid-19 urgence de santé publique de portée internationale fin janvier. «Covid-19 a changé notre monde», a déclaré le directeur général, ajoutant que la pandémie «a montré de quoi les humains sont capables – à la fois positivement et négativement».

Autres actualités sur les coronavirus

Restrictions sont réintroduits en Asie, alors que les pays tentent de contrôler les nouvelles vagues d’infections à coronavirus. En Chine, 61 nouveaux cas ont été confirmés aujourd’hui, le plus grand nombre de nouveaux cas quotidiens depuis avril. Au cours du week-end, Hong Kong, la Corée du Sud, l’Inde et l’Australie ont tous atteint de nouveaux records quotidiens de nouveaux cas depuis le début de la pandémie. Les responsables de Hong Kong ont annoncé un resserrement des restrictions aujourd’hui, y compris l’interdiction des rassemblements de plus de deux personnes. Dimanche, la Corée du Nord a signalé un cas de coronavirus pour la première fois. Au Vietnam, 80000 personnes à Danang, principalement des touristes nationaux, sont évacués vers 11 autres villes dans le pays après que trois résidents ont été testés positifs pour le coronavirus ce week-end. Les nouveaux cas au Vietnam sont les premiers enregistrés là-bas depuis plus de trois mois.

Voyageurs arrivant au Royaume-Uni depuis l’Espagne devra être mis en quarantaine pendant 14 jours, a annoncé dimanche le gouvernement, avec un préavis de six heures donné aux voyageurs de retour. Plus que 600000 touristes britanniques sont estimés être en Espagne en vacances pour le moment. Auparavant, l’Espagne figurait sur une liste de plus de 50 pays exemptés des règles de quarantaine du Royaume-Uni. La ministre de la Santé, Helen Whately, a déclaré que le gouvernement devait agir «rapidement et de manière décisive» après que les cas en Espagne aient augmenté la semaine dernière. Épidémiologiste Keith Neal à l’Université de Nottingham a qualifié la décision du Royaume-Uni de «raisonnable», ajoutant que «ces décisions doivent être prises rapidement à mesure que la situation évolue».

Pour la première fois au Royaume-Uni, un Chat de compagnie a été testé positif pour le coronavirus. Yvonne Doyle, directrice médicale de Public Health England, a déclaré la conclusion «Ne devrait pas être une cause d’alarme» et la vétérinaire en chef du gouvernement britannique, Christine Middlemiss, a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve suggérant que les animaux de compagnie transmettent directement le virus aux humains. Le chat a été testé dans un laboratoire de Surrey, en Angleterre, le 22 juillet et ses propriétaires avaient déjà été testés positifs pour la covid-19. Il y avait déjà eu des rapports de chats testés positifs pour le coronavirus ailleurs dans le monde, notamment à Hong Kong, en Belgique, en France, en Allemagne, en Suisse, en Espagne et aux États-Unis.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 649 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 16,2 millions, selon le carte et tableau de bord de l’Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Covid-19 et obésité: Il a été démontré que les pandémies d’obésité et de covid-19 sont interdépendantes, et les deux nécessitent de toute urgence davantage de recherches pour fournir des preuves claires sur la meilleure façon de les vaincre.

Seconde vagues: Alors que les cas mondiaux continuent de monter en flèche, il y a également eu une augmentation inquiétante des cas en Asie.

Image par défaut du nouveau scientifique

Le vaccin contre la grippe sera gratuit pour les plus de 50 ans en Angleterre

SolStock / Getty Images

24 juillet

Vaccin antigrippal gratuit pour tous les plus de 50 ans en Angleterre

Pour éviter que les services de santé ne soient débordés en hiver, la vaccination gratuite contre la grippe sera offerte à plus de personnes en Angleterre que d’habitude, y compris toutes les personnes de plus de 50 ans et les personnes souffrant de problèmes de santé tels que le diabète.

«Cet hiver plus que jamais, avec le Covid-19 toujours en circulation, nous devons contribuer à réduire tous les risques évitables», a déclaré Chris Whitty, le médecin-chef du Royaume-Uni, dans un communiqué.

Les grandes épidémies de grippe hivernale sollicitent souvent les ressources hospitalières. Cet hiver il y a des craintes qu’il pourrait y avoir une résurgence du coronavirus ainsi que.

Le NHS contactera les personnes éligibles pour obtenir un vaccin gratuit, à commencer par celles de plus de 65 ans ou à haut risque en raison d’un problème de santé. Plus tard, il sera également proposé aux personnes âgées de 50 à 64 ans et aux enfants de première année du secondaire, ainsi qu’à tous les enfants du primaire.

Autres actualités sur les coronavirus

Le fait de renvoyer des personnes des hôpitaux vers des maisons de soins sans test a conduit à de nombreux décès évitables de covid-19 en Angleterre, Le gardien rapports. Dans des soumissions à une enquête sur les coronavirus, l’association caritative Age UK a déclaré que les personnes âgées étaient «catastrophiquement abandonnées», et la British Medical Association a déclaré que l’approche de test et de traçage du gouvernement permettait au virus de «se propager sans contrôle».

L’Inde a signalé un record de 49000 cas en une seule journée, avec 740 décès. Seuls les États-Unis et le Brésil signalent plus de cas quotidiens.

L’Irlande du Nord sera la première partie du Royaume-Uni pour obtenir une application de suivi des contacts. L’application est basée sur une version publiée en République d’Irlande au début du mois. Le comité de la santé de l’Assemblée d’Irlande du Nord a également soutenu un plan visant à éliminer complètement le coronavirus.

Imperial College London est à la recherche de plus de personnes pour participer à l’essai de son vaccin expérimental contre le coronavirus. L’essai en est à sa première phase et comprendra 120 volontaires.

Le Vietnam a interdiction du commerce d’animaux sauvages vivants et de produits issus de la faune pour prévenir de nouvelles pandémies. La Chine s’est également engagée à faire de même. Certaines des premières infections à coronavirus à Wuhan, en Chine, ont été trouvées chez des personnes qui avaient été exposées à des animaux sauvages sur un marché.

Certains magasins au Royaume-Uni, dont Sainsbury’s et Asda, ont déclaré qu’ils ne demanderaient pas au personnel de faire respecter règles exigeant que les gens portent des masques faciaux. Les règles sont entrées en vigueur aujourd’hui.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le bilan mondial des morts a dépassé les 634 000 morts. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 15,5 millions, selon le carte et tableau de bord de l’Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Les groupes sanguins sont-ils importants? Il existe des preuves que les groupes sanguins peuvent influencer le fait qu’une personne soit ou non infectée par le coronavirus, comme c’est le cas avec le SRAS, mais ce n’est pas encore concluant.

Verrouillage de la faune: Les efforts de régénération ont été encouragés par l’arrêt soudain de la vie quotidienne pendant la pandémie de coronavirus. Les scientifiques saisissent l’occasion d’apprendre comment mieux soutenir notre faune, déclare Graham Lawton.

Image par défaut du nouveau scientifique

Un formulaire Test and Trace affiché à l’entrée d’un pub Wetherspoons à Rochdale, Angleterre

Anthony Devlin / Getty Images

23 juillet

Risque de deuxième vague en Angleterre en raison des échecs de recherche des contacts

De nouveaux chiffres publiés aujourd’hui montrent que le système anglais de dépistage du covid-19 et de recherche des contacts ne parvient toujours pas à atteindre un grand nombre de personnes, ce qui déclenche les avertissements des responsables de la santé concernant une deuxième vague d’infections cet hiver.

Entre le 9 et le 15 juillet, 3887 personnes ont été inscrites dans le système, mais seulement 80% de leurs contacts étroits ont été atteints. Bien que ce chiffre soit en hausse par rapport aux trois quarts environ des premières semaines du programme, les chiffres font suite à analyse par Le gardien showing the system was reaching far fewer people in areas with high infection rates, with just 47 per cent reached in Luton. The continued failure to reach thousands of people drew criticism from the NHS Confederation, which represents NHS leaders.

“Without a test and trace system that is consistently robust across the whole country and effective at reaching people where the disease is particularly prevalent in a timely manner, we risk a second peak that could seriously endanger public health and put the NHS in the path of a wave of infections that could overwhelm it,” said Layla McCay at the NHS Confederation, in a statement. The testing regime in England is still not hitting a target of returning results within 24 hours of a test. Just 46.8 per cent of tests carried out outside of hospitals, where the vast bulk of testing now takes place, provided a result within 24 hours.

Other coronavirus news

Coronavirus testing in England could be boosted by new walk-in testing centres by the end of October. Several hundred are planned, the BBC reports.

The French city of Lyon, meanwhile, has begun testing with a machine similar to a breathalyser, which could return tests in seconds.

Elsewhere, an international team has identified the antibodies that appear to be the most potent in neutralising the coronavirus. The researchers, whose study is published in Nature, said they believe some of them may be “promising candidates” for devising treatments or preventing infection.

From tomorrow, face coverings will be mandatory in shops in England, a measure which Scotland had already adopted. Guidance published today shows they will also need to be worn in banks and post offices, but will not be required in restaurants, pubs, hairdressers, leisure centres or cinemas.

From 1 August, people who have been shielding in Scotland will no longer have to do so, the Scottish government announced.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 624,000. The number of confirmed cases is more than 15.2 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

New Scientist Default Image

Carer Lucy Skidmore talks to her 100-year-old great-grandmother and resident Joan Loosley at Fremantle Trust care home, Princes Risborough, UK

Reuters

22 July

Visits to care homes in England allowed to resume subject to approval

Visits to some care homes in England will be allowed to resume subject to approval by local authorities and public health officials, according to new government guidance. Previously, visits to care homes were restricted. “I know how painful it has been for those in care homes not being able to receive visits from their loved ones throughout this period,” said the UK’s health minister Matt Hancock. An estimated 6 per cent of coronavirus infections in England between 26 April and 7 June were among care home residents, according to a rapport by Data Evaluation and Learning for Viral Epidemics – an independent group of international researchers convened by the Royal Society. The updated government guidance suggests that the number of visitors be limited to one per resident and that visitors wear a face covering.

Other coronavirus news

Australia recorded its highest number of daily new coronavirus cases since the start of the pandemic. 502 new cases were recorded nationally on Tuesday, with 484 in the state of Victoria alone. People in the greater Melbourne area and Mitchell Shire will be required to wear face masks in public from Thursday.

The coronavirus pandemic is showing “no signs of slowing down” in the Americas, said Carissa Etienne, the director of the Pan American Health Organization, during a virtual briefing on Tuesday. Etienne said that because of the high burden of infectious diseases and chronic conditions in the Americas, about 30 per cent of people across the region are at an increased risk of developing severe covid-19. There have been approximately 900,000 new coronavirus cases and almost 22,000 deaths reported in the region over the past week, with the majority in the US, Brazil and Mexico.

More than half of children in England, Wales and Scotland struggled to continue learning at home during the UK’s coronavirus lockdown, according to an analysis of nationally representative surveys by researchers at the Office for National Statistics (ONS). More than 12,000 people were surveyed on their experiences of home-schooling between 3 April and 7 June. Almost one-third of working parents said that home-schooling their children had negatively affected their work. Women were more likely than men to report carrying out educational and caring tasks during lockdown, according to a separate ONS report.

The number of deaths from covid-19 in Scotland has fallen to the lowest level since the pandemic began, according to new figures from the Scottish government. Six people died from the disease in the week ending 19 July, making it the twelfth consecutive week in which deaths in Scotland fell.

Almost a quarter of people in Delhi, India have had coronavirus, according to random antibody testing of more than 20,000 people. It still isn’t clear whether antibodies provide long-lasting immunity to the virus, and the accuracy of some covid-19 antibody tests were recently called into question. But the results suggest that official case numbers in Delhi may be a vast underestimate. Delhi has reported more than 123,000 cases since the pandemic began, but the study suggests there may have been more than 6.6 million cases in the city.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 617,000. The number of confirmed cases is more than 15 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

Oxford vaccine: An experimental coronavirus vaccine developed at the University of Oxford produces the hoped for immune responses in people. Even though it isn’t yet clear if this means the vaccine will prevent infections, the group that made it has struck deals for companies to make 2 billion doses of it within a year.

UK could eliminate coronavirus: A group of independent scientists has suggested that the UK has the potential to become a covid-19-free zone – though this may not be a goal worth striving for. No country has truly eliminated the coronavirus from its shores and doing so would mean making such large sacrifices in other areas of public well-being that it may do more harm than good.

New Scientist Default Image

Shoppers wearing face coverings on Oxford Street, London.

Dominic Lipinski/PA Wire/PA Images

21 July

Humanity will be living with the coronavirus for “many years,” says health charity chief

“Things will not be done by Christmas,” Jeremy Farrar, director of the Wellcome Trust, a large biomedical health charity, and a member of the government’s Scientific Advisory Group for Emergencies, told MPs today, speaking about the UK’s coronavirus pandemic. “This infection is not going away, it’s now a human endemic infection,” he said. Even if we had a vaccine or very good treatments, “humanity will still be living with this virus for very many, many years… decades to come,” he said. Farrar’s comments come after UK prime minister Boris Johnson announced further easing of restrictions in England last week and said he hoped for a “significant return to normality” by Christmas. Farrar was giving evidence to the Commons Health and Social Care Select Committee as part of an on-going inquiry into the government’s handling of the coronavirus pandemic.

The government’s chief medical advisor Chris Whitty today told the committee that there was no “huge delay” in the UK’s decision to go into lockdown in March. On 16 March, ministers were presented with evidence about the scale of the UK’s coronavirus outbreak as well as modelling data on the rate at which it was likely to spread. However, the UK’s lockdown wasn’t announced until 23 March – a week later. Whitty said that ministers “were put in an incredibly difficult position” and that the delay was “no more than you would reasonably expect for what are really very difficult things to operationalise and decide.”

Other coronavirus news

England’s test and trace programme has breached data protection law, the Department of Health and Social Care has confirmed in a letter sent to the Open Rights Group, a privacy campaign organisation. The initiative to trace the contacts of people diagnosed with coronavirus was launched without carrying out an assessment of its impact on people’s privacy. The Open Rights Group says this makes the programme unlawful as it is a requirement under the General Data Protection Regulation for any projects that process people’s personal data to carry out such an assessment. The group’s director Jim Killock told the BBC that this lack of “basic privacy safeguards” undermines public trust in the government, which is a “crucial element in the fight against the pandemic.”

Seven US states and Puerto Rico reported record high numbers of daily coronavirus-related hospitalisations on Monday. 59,966 new cases of covid-19 were reported in the US as a whole, continuing a downward trend since daily new confirmed cases peaked at 75,643 on 16 July. US president Trump tweeted a photo of himself wearing a face mask yesterday, referring to the act as “patriotic.” The president has previously resisted wearing a face mask.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 611,000. The number of confirmed cases is more than 14.7 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

New Scientist Default Image

A scientist working at Oxford Vaccine Group’s laboratory facility at Churchill Hospital in Oxford.

STEVE PARSONS/POOL/AFP via Getty Images

20 July

Oxford’s coronavirus vaccine candidate appears safe and induces immune response

A coronavirus vaccine candidate being developed by the University of Oxford in partnership with pharmaceutical company AstraZeneca is safe and activates an immune response in people, according to preliminary results from trials involving 1077 volunteers. People injected with the vaccine, called ChAdOx1 nCoV-19, made antibodies and immune cells against the coronavirus. The trial results were published today in The Lancet. No serious side effects were found, although 70 per cent of people developed a fever or headache which could be managed with painkillers. It is not yet clear whether this vaccine candidate offers protection against infection with the coronavirus, and we won’t know whether it can stop people from becoming ill with covid-19 until we see the results of larger trials. Those trials will involve 10,000 people in the UK, 30,000 people in the US, 2,000 in South Africa and 5,000 in Brazil.

The UK government has secured access to 100 million doses of the vaccine candidate, in addition to 90 million doses of other coronavirus vaccine candidates from US and European companies. Globally, more than 140 coronavirus vaccines are currently in development, with 23 candidates being tested in people.

Other coronavirus news

UNE new nebuliser treatment for covid-19 reduced the risk of severe cases requiring a ventilator by 79 per cent in a preliminary trial of 101 patients in the UK. The treatment involves inhaling a protein called interferon beta, which is naturally produced in the body as part of the immune response to a viral infection. In the double-blind trial, half of the participants were given the protein and half were given a placebo. Those who received the drug were two to three times more likely to recover sufficiently to resume their everyday activities, according to Synairgen, the company behind the treatment. The coronavirus blocks the natural production of interferon beta in lung cells, according to Tom Wilkinson, professor of respiratory medicine at University Hospital Southampton, who led the trial. Delivering interferon directly to lungs is crucial because it is not possible to inject a high enough dose without serious side effects, he said. Although promising, the results must be treated with caution as the study size is small and the findings have yet to be peer-reviewed. “We accept this is not the largest study. It was an exploratory study,” Wilkinson said.

The seven-day average for daily new coronavirus cases in the US has risen for the 41st consecutive day, mostly due to ongoing spikes in the number of cases in Florida, Texas and California. Los Angeles mayor Eric Garcetti said the county is “on the brink” of shutting down again due to the recent rise in cases.

France has made face coverings mandatory in all enclosed public spaces, with those who fail to adhere to the rules facing fines of €135 (£123). Coronavirus cases are on the rise in the north-west and eastern parts of the country, with health minister Olivier Véran warning that France has between 400 and 500 active coronavirus clusters.

Anti-mask activists gathered in London’s Hyde Park on Sunday to protest the introduction of new legislation on face coverings. It will be mandatory to wear them in shops and supermarkets in England from 24 July. A survey by the Office for National Statistics conducted between 8 and 12 July found that 61 per cent of people said they used face coverings outside their homes in the previous week.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 606,000. The number of confirmed cases is more than 14.5 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

Eliminating covid-19: Australia was tantalisingly close to eliminating the coronavirus, but is now seeing a surge in new cases. What went wrong and can it regain control?

New Scientist Default Image

UK Prime Minister Boris Johnson at a digital press conference in 10 Downing Street today

Andrew Parsons / No 10 Downing St

17 July

New plans announced for further easing of restrictions in England

UK prime minister Boris Johnson today announced plans for further easing of restrictions in England between now and the end of the year. People in England can now use public transport for any journey, and from 25 July indoor gyms, pools and other sports facilities will be allowed to reopen across the nation. On 1 August the government will update its advice about people going to work, with employers expected to be given more responsibility to determine how and where their staff can work safely. But on Thursday, the government’s chief scientific adviser Patrick Vallance told MPs there was “absolutely no reason” to change current guidance on working from home. “Working from home for many companies remains a perfectly good option because it’s easy to do,” he said. Further changes to current restrictions are also planned for 1 August, including the reopening of beauticians, bowling alleys, skating rinks and casinos. Wedding receptions with up to 30 guests will also be allowed from this date.

“It is my strong and sincere hope that we will be able to review the outstanding restrictions and allow a more significant return to normality from November at the earliest possibly in time for Christmas,” Johnson said during a press conference at Downing Street today. But researchers have expressed concerns about the potential of a deadly second wave of coronavirus infections hitting the UK in winter. Johnson pledged an extra £3 billion of funding for the NHS in England to prepare for a possible second wave of coronavirus and to help ease winter pressures on the health service.

Other coronavirus news

le US recorded more than 70,000 new coronavirus cases on Thursday – a record-high number of daily new cases for the US and the world, surpassing the country’s previous record from one week ago. 14 states reported more than 1000 daily new cases, with more than 13,000 new cases confirmed in Florida alone. In the US as a whole, there have been more than 3.5 million coronavirus cases and more than 138,000 deaths from covid-19 since the pandemic began.

The UK’s health minister Matt Hancock today ordered a review into how the daily coronavirus death figures are calculated, after a preliminary analysis revealed that the current method includes people who recovered from covid-19 and then died of another cause. As a result, Public Health England’s covid-19 death tally may be an overestimate. “Anyone who has tested covid positive but subsequently died at a later date of any cause will be included on the PHE covid death figures,” Carl Heneghan at the University of Oxford, one of the researchers behind the analysis, told Sky News.

Use of face coverings is on the rise in the UK, according to a recent survey by the Office for National Statistics. 61 per cent of people surveyed between 8 and 12 July said they wore a face covering outside their home, up from 52 per cent the previous week. Starting on 24 July, face coverings will be mandatory in shops and supermarkets in England, in line with advice from many scientific organisations, including the Royal Society and Independent SAGE.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 591,000. The number of confirmed cases is more than 13.8 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

Space Telescope launch delayed: The launch of NASA’s James Webb Space Telescope has been delayed once again. Its planned launch date has slipped from March 2021 to 31 October 2021, partially due to the coronavirus pandemic.

New Scientist Default Image

Oxford/AstraZeneca coronavirus vaccine trials are being conducted, in Sao Paulo, Brazil.

REUTERS/Amanda Perobelli

16 July

Scientists suggest young, healthy people could test coronavirus vaccine candidates

A group of scientists are calling for young, healthy people to help accelerate vaccine research by volunteering to be exposed to the coronavirus in so-called “challenge trials.” The process might make it easier to see how effective different vaccine candidates are at providing protection against covid-19. Challenge trials have been used in the past to test vaccines, but they raise ethical questions about exposing healthy people to a disease for which we have no treatment to guarantee their safety. “If challenge trials can safely and effectively speed the vaccine development process, then there is a formidable presumption in favour of their use, which would require a very compelling ethical justification to overcome,” said an open letter signed by more than 100 prominent figures, including 15 Nobel laureates, which was sent to the US National Institutes of Health, a medical research organisation.

Other coronavirus news

The UK government is still falling short of its target of returning all covid-19 tests in England within 24 hours, according to data published today. UK prime minister Boris Johnson set the target in parliament on 3 June, saying that all covid-19 tests would be returned within 24 hours by the end of the month. But more than two weeks after the end of June, the latest figures from the Department of Health and Social Care show that only 50.6 per cent of people who were tested for covid-19 in the week ending 8 July received their test results within 24 hours, down from 55.3 per cent the the previous week. The figures include home tests, in addition to those performed at regional testing sites, mobile testing units and satellite testing centres across England. They also reveal that NHS Test and Trace didn’t manage to trace the contacts of 21 per cent of people who tested positive for coronavirus during the same time period.

UK security officials said information about coronavirus vaccines being developed in UK, US and Canadian organisations were targeted by Russian state-sponsored hackers. The UK’s National Cyber Security Centre said a group called APT29, which it said was “almost certainly” part of Russia’s intelligence services, were targeting research groups and drug companies.

Phase III clinical trials of a coronavirus vaccine candidate developed by Chinese state-owned company Sinopharm have begun in the United Arab Emirates. The government of the UAE says  15,000 volunteers will be recruited in the country over three to six months. There are currently 23 coronavirus vaccine candidates in human trials, with three of them in or close to entering phase III, the final stage of testing.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 584,000. The number of confirmed cases is more than 13.5 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

New Scientist Default Image

Scientist Xinhua Yan works in the lab at Moderna in Cambridge, MA.

David L. Ryan/The Boston Globe via Getty Images

15 July

Moderna coronavirus vaccine candidate deemed safe in first human trial

A coronavirus vaccine candidate developed by US company Moderna and the US National Institutes of Health, a medical research organisation, is expected to become the first in the US to enter the final stage of clinical testing. Preliminary results suggested it is safe and able to induce an immune response against the virus. Moderna plans to enter phase III clinical trials on 27 July, and hopes to test the vaccine on 30,000 people, including those whose circumstances put them at high-risk of getting infected with the coronavirus. All 45 volunteers who received the experimental vaccine as part of the phase I trial for safety were found to have developed antibodies against the coronavirus in their blood, and none had serious side effects. These volunteers were younger adults, and preliminary tests on older adults are currently under review. “No matter how you slice this, this is good news,” US government health advisor Anthony Fauci told the Presse associée. There are currently 23 coronavirus vaccine candidates in clinical trials around the world.

Other coronavirus news

Face coverings will not be mandatory in offices in England, the UK’s health minister Matt Hancock told MPs on Tuesday. This followed the government’s earlier announcement that people in England will be required to wear face coverings in shops and supermarkets starting on 24 July. “The reason is that in offices you tend to spend a lot of time with the same people, and so the way to stop the spread of the virus in offices is to have social distancing, either two metres or one metre plus mitigations in place,” Hancock said on BBC Radio 4 today. Epidemiologist Rowland Kao at the University of Edinburgh says contact tracing is also more straightforward in offices. “Contact tracing is going to be vital in preventing a large outbreak,” says Kao, adding that reducing infections due to casual contact will play a big role in allowing contact tracing to work well.

London mayor Sadiq Khan said the government was risking the public’s health “to cover the back of a cabinet minister” after minister Michael Gove was pictured entering a Pret food shop in London without a face covering yesterday. The prime minister’s spokesperson said that masks will not be required when buying takeaway food.

UK prime minister Boris Johnson today said there will be an independent inquiry into government’s handling of the coronavirus pandemic, although it isn’t yet clear who will be leading the inquiry and when it will start. “Certainly we will have an independent inquiry into what happened,” he told parliament today, adding that now isn’t the right time for it because the UK is still in the middle of the pandemic.

New Zealand must be prepared for new coronavirus outbreaks, the country’s prime minister Jacinda Ardern told journalists today. She said New Zealand would use local lockdowns to contain any new outbreaks, with nationwide lockdowns imposed if necessary. New Zealand’s strategy is aimed at completely eliminating the virus from the country.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 580,000. The number of confirmed cases is more than 13.3 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

New rules on face coverings: Since the start of the coronavirus pandemic, face coverings and masks have become ubiquitous in some Asian countries, but the UK public has generally been more reluctant to adopt them. Now the law is about to change. What are the new rules on face coverings in England and why did the policy change?

New Scientist Default Image

Hong Kong Disneyland has closed less than a month after it reopened.

REUTERS/Tyrone Siu

14 July

Restrictions reimposed around the world as global cases pass 13 million

Tighter lockdown restrictions and social distancing measures in the US, Hong Kong, the Philippines and other countries are being reimposed as states and cities attempt to control new waves of coronavirus cases. The governor of California yesterday closed all bars in the state and ordered restaurants, cinemas and museums to halt indoor operations, reversing the reopening of these venues in mid-June. Today authorities in Hong Kong imposed new social distancing measures including making masks mandatory on public transport, limiting the size of gatherings to four people and closing Hong Kong Disneyland less than a month after it reopened. In Manila, in the Philippines, a quarter of a million people are expected to be put back under lockdown later this week to try to slow down the spread of infections. In the UK, tighter restrictions could be imposed on people in Blackburn after a spike in coronavirus cases.

Other coronavirus news

Face coverings will become compulsory in shops and supermarkets in England from 24 July and the police can issue £100 fines for those who don’t comply, the government announced today. Children under 11 and people with certain disabilities will be exempt. The government has been under growing pressure from scientific organisations, including the Royal Society and the recently formed Independent SAGE, to introduce legislation making face coverings mandatory in indoor spaces. World Health Organization guidelines also support the use of face coverings in confined or crowded places where physical distancing isn’t possible.

More than 5 million workers in the US are estimated to have lost their health insurance this year due to the economic impact of the pandemic, according to a report by Families USA, an advocacy group for healthcare consumers. This is the highest increase since the 2008 financial crisis when 3.9 million adults became uninsured, according to the report.

The coronavirus may be able to spread from a pregnant person to their fetus, suggests a case study published in Nature Communications. Tests of placental samples from this case study are consistent with transmission in the womb, physician and study author Daniele DeLuca at the Antoine Béclère hospital in Paris told the Guardian. DeLuca said he suspects this isn’t the first such case, but this is the first time it has been confirmed that coronavirus was transmitted in the womb. The baby who tested positive for covid-19 developed brain inflammation a few days after birth, but he and his mother have both since recovered. The study builds on earlier, more preliminary evidence that the coronavirus can be spread via the placenta.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 574,000. The number of confirmed cases is more than 13.1 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

Second wave in winter: A bad winter could bring a second wave of coronavirus infections that leads to around 120,000 deaths in UK hospitals, twice as many as the first wave, according to an estimate of a reasonable worst-case scenario.

How drug cartels get around lockdowns: Like most other industries, the illegal drug trade has been affected by the covid-19 pandemic, but it hasn’t stopped cartels from finding ways around national shutdowns and anti-narcotics police operations.

The pandemic’s impact on other diseases: The effect of the coronavirus pandemic on healthcare for tuberculosis, malaria and HIV could lead to deaths on a scale similar to those from covid-19 in some parts of the world, a new analysis finds.

New Scientist Default Image

UK prime minister Boris Johnson walking with a paramedic during a visit to London Ambulance Service in London.

Pippa Fowles / No 10 Downing Street

13 July

People may soon have to wear face coverings in shops in England, says Boris Johnson

People should wear face coverings in shops and the government is looking at making it mandatory to do so in England, UK prime minister Boris Johnson said today. Describing face coverings as “extra insurance” to stop the spread of coronavirus, he said that the government was looking at how a change in policy might be enforced.  Face coverings are already compulsory on public transport in England, Scotland and Northern Ireland and the government recommends that people wear them in other enclosed public spaces where social distancing isn’t possible, although this isn’t mandatory. This comes as a growing number of scientists are calling for the UK government to increase legislation on face coverings. Independent SAGE, a group of scientists offering alternative advice to the UK government, has said that face coverings should be made mandatory in indoor spaces wherever possible, including in shops and in entertainment venues, as well as on public transport. Earlier this month, the president of the Royal Society, Venki Ramakrishnan said that not wearing a face covering should be regarded as anti-social.

Other coronavirus news

Antibodies against the coronavirus in a person’s blood may peak about three weeks after symptoms first appear, then decline rapidly, according to a preliminary study that hasn’t been peer-reviewed. le study, led by researchers at King’s College London, monitored antibody levels in the blood of 65 covid-19 patients and 31 healthcare workers who’d had a positive coronavirus antibody test, between March and June. Three months after antibody levels peaked, only 17 per cent of people tested still had an antibody response with the same level of potency against the virus, the study found. In some people, antibody levels fell 23-fold over the same time period. One concern is that a short-lived antibody response might limit the ability of a coronavirus vaccine to induce immunity. But alongside antibodies, there’s evidence that other parts of the body’s immune system – such as immune cells called T-cells – may also contribute to immunity against the coronavirus and could be harnessed by a future vaccine.

Scotland reported no deaths from covid-19 today for the fifth consecutive day, the nation’s first minister Nicola Sturgeon announced during a press briefing. But there are concerns that people travelling across the border from England may make it difficult for Scotland to achieve full elimination of the virus.

Mexico saw record daily numbers of new coronavirus cases last week and now has the fourth-highest number of recorded deaths from covid-19, after the US, Brazil and the UK. There have been more than 299,000 coronavirus cases and more than 35,000 deaths from covid-19 in Mexico since the pandemic began. Officials in Mexico say these numbers are probably a significant underestimate, because of a limited testing capacity.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

Click here to see previous daily updates

More on these topics:

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer