Actualite

Covid-19 news: Les masques faciaux rendus obligatoires dans certaines écoles britanniques

Par Michael Le Page
, Clare Wilson
, Jessica Hamzelou
, Adam Vaughan
, Conrad Quilty-Harper
et Layal Liverpool

Trois écoliers franchissent une porte

Les élèves de Glasgow, en Écosse, retournent à l’école après le verrouillage le 12 août

Jeff J Mitchell / Getty Images

Dernières nouvelles du coronavirus à 17 heures le 26 août

Les masques faciaux seront désormais obligatoires pour les élèves du secondaire dans les régions d’Angleterre sous verrouillage

Les élèves des écoles secondaires des régions d’Angleterre sous verrouillage local seront désormais obligé de porter des couvre-chefs dans toutes les zones communes à l’exception des salles de classe, après que le gouvernement a annulé ses directives hier soir. Le gouvernement subit de plus en plus de pressions de la part des chefs d’établissement pour adopter une politique plus stricte utilisation de revêtements faciaux avant la réouverture des écoles le mois prochain. Dans les points chauds de coronavirus, «il est probablement logique dans les zones confinées en dehors de la salle de classe d’utiliser un masque facial dans le couloir et ailleurs», a déclaré aujourd’hui le Premier ministre britannique Boris Johnson aux journalistes, citant les directives récemment mises à jour de l’Organisation mondiale de la santé. La nouvelle règle ne s’appliquera pas aux écoles situées dans des zones non verrouillées, bien que les directeurs d’école de tout établissement secondaire aient la possibilité d’introduire leurs propres règles. Au Pays de Galles, la décision sur l’utilisation des masques faciaux dans les écoles sera laissé aux écoles et conseils individuels.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Publicité

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américains ont été critiqués pour changer ses directives sur les tests de coronavirus pour dire que certaines personnes sans symptômes peuvent ne pas nécessiter de test, même si elles ont été en contact avec une personne qui a été testée positive pour le virus. Le changement n’a pas été expliqué par les dirigeants des CDC. Leana Wen, médecin et professeur de santé publique à l’Université George Washington, a déclaré à CNN: «Ce sont exactement les personnes qui devraient être testées», car elles sont essentielles pour la recherche des contacts.

Moins de 40000 cas ont été confirmés aux États-Unis hier et de nouveaux cas quotidiens de coronavirus ont diminué, après avoir culminé le 22 juillet à environ 70 000, bien que cela puisse être dû à des tests insuffisants. Le nombre total de tests administrés est passé d’une moyenne de plus de 820 000 par jour à la mi-août à environ 690 000 par jour au cours de la dernière semaine.

Morts du coronavirus

Le bilan mondial des morts est passé à 820 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 23,9 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Course de vaccins: Certains raccourcis sont pris dans la course pour faire approuver un vaccin contre le coronavirus, mais il y a aussi plus de ressources, d’ouverture et de contrôle que jamais auparavant.

Couvre-visage: Vous mettez-vous en colère quand vous voyez quelqu’un sans masque facial? Ils ont peut-être une bonne raison d’en éviter une, même si ce n’est pas évident.

Informations essentielles sur le coronavirus

Qu’est-ce que Covid-19?

Quels sont les pires symptômes et à quel point la covid-19 est-elle mortelle?

Vous pourriez propager le coronavirus sans vous rendre compte que vous l’avez

Quels traitements covid-19 fonctionnent et dans quelle mesure sommes-nous proches d’en obtenir plus?

Quels sont les principaux candidats vaccins contre le coronavirus?

Que lire, regarder et écouter sur le coronavirus

Guide essentiel du coronavirus: Dans ce numéro spécial de Nouveau scientifiquedans la collection Essential Guides, vous trouverez une mine d’informations précises et bien rapportées qui, nous l’espérons, vous aideront non seulement à mieux comprendre le coronavirus et cette pandémie, mais également à vous aider à naviguer dans les décisions que nous devons tous prendre, pas juste maintenant, mais dans les mois cruciaux à venir.

Course contre le virus: à la recherche d’un vaccin est un documentaire de Channel 4 qui raconte l’histoire de la pandémie de coronavirus à travers les yeux des scientifiques en première ligne.

Le New York Times évalue les progrès de différents vaccins candidats et des traitements médicamenteux potentiels pour le covid-19, et les classe en termes d’efficacité et de sécurité.

Les humains du COVID-19 est un projet mettant en lumière les expériences de travailleurs clés en première ligne dans la lutte contre le coronavirus au Royaume-Uni, via les médias sociaux.

Coronavirus, expliqué sur Netflix est une courte série documentaire examinant la pandémie de coronavirus en cours, les efforts pour la combattre et les moyens de gérer son bilan en matière de santé mentale.

New Scientist Hebdomadaire présente des mises à jour et des analyses sur les derniers développements de la pandémie de covid-19. Notre podcast voit des journalistes experts du magazine discuter des plus grandes histoires scientifiques qui font la une des journaux chaque semaine – de la technologie et de l’espace à la santé et à l’environnement.

Les règles de contagion traite de la nouvelle science de la contagion et des façons surprenantes qu’elle façonne nos vies et nos comportements. L’auteur, Adam Kucharski, est épidémiologiste à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, Royaume-Uni, et dans le livre, il examine comment les maladies se propagent et pourquoi elles s’arrêtent.

Mises à jour précédentes

Homme et deux enfants portant des masques faciaux marchent vers la porte de l'école

Père et deux enfants marchant à l’école portant des masques faciaux

Sally Anscombe / Getty Images

25 août

Le gouvernement britannique sous pression pour revoir sa politique sur les masques faciaux dans les écoles en Angleterre

Il y a pression croissante sur le gouvernement britannique de revoir sa politique sur le port de masques faciaux dans les écoles en Angleterre, après le gouvernement écossais annoncé aujourd’hui que les lycéens devront les porter dans les parties communes à partir de lundi. Les directives actuelles de Public Health England, publiées en juillet, ne recommandent pas l’utilisation de masques pour le visage dans les écoles. L’Association des leaders d’écoles et de collèges un syndicat de chefs d’établissement au Royaume-Uni a critiqué le manque de clarté des règles sur la possibilité pour les enseignants et les élèves de se couvrir le visage dans les écoles en Angleterre. «Les directives ne disent pas ce que les écoles devraient faire si le personnel ou les élèves veulent porter un masque facial», a déclaré le secrétaire général du syndicat, Geoff Barton. BBC. Lors d’une visite dans le sud-ouest de l’Angleterre aujourd’hui, le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré que le gouvernement continuait d’examiner l’évolution des preuves médicales, ajoutant que « si nous devons changer d’avis, nous le ferons bien sûr. » Le gouvernement gallois a dit qu’il le ferait revoir sa position sur les revêtements du visage dans les écoles.

Plus tôt ce mois-ci, l’Organisation mondiale de la santé a publié de nouvelles directives disant que les enfants de plus de 12 ans doivent porter des masques faciaux conformément aux pratiques recommandées pour les adultes du lieu où ils vivent. Les récentes flambées en Écosse «renforcent l’idée que la transmission de la covid-19 dans les écoles est potentiellement importante», a déclaré Rowland Kao de l’Université d’Édimbourg dans un déclaration. «Si les masques sont adoptés, leur utilisation doit s’accompagner d’une prise de conscience de la nécessité d’une bonne hygiène des masques et d’un lavage régulier des mains.»

Autres nouvelles sur les coronavirus

Deux autres patients ont été aurait été réinfecté par le coronavirus, un aux Pays-Bas et un autre en Belgique. Hier, des chercheurs de l’Université de Hong Kong ont annoncé avoir documenté la premier cas de réinfection par coronavirus. « Que quelqu’un émerge avec une réinfection, cela ne me rend pas nerveux », a déclaré Marion Koopmans du centre médical universitaire Erasmus aux Pays-Bas à la chaîne de télévision néerlandaise. NOS. «Nous devons voir si cela se produit plus souvent.»

Les cas de coronavirus en Espagne continuent d’augmenter, avec 175,7 cas pour 100000 personnes, selon les derniers chiffres cumulés sur 14 jours du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Ceci est comparé à 62,8 cas pour 100 000 personnes en France et 22,5 cas pour 100 000 personnes au Royaume-Uni. Syndicats à Madrid la semaine dernière averti que le système de soins primaires était «au bord de l’effondrement» en raison du manque de personnel et de capacités de dépistage.

Les personnes vivant dans le La bande de Gaza a été mise sous verrouillage après que les autorités locales ont confirmé les premiers cas de coronavirus acquis localement. Un verrouillage de 48 heures est entré en vigueur lundi soir sur tout le territoire.

Bali en Indonésie ne rouvrira pas aux touristes étrangers cette année en raison des inquiétudes concernant l’augmentation des cas de coronavirus.

Morts du coronavirus

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 814 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 23,6 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Moins mortel en Europe: Il devient de plus en plus clair que les gens sont moins susceptibles de mourir s’ils contractent le covid-19 maintenant par rapport au début de la pandémie, du moins en Europe, mais les raisons sont toujours entourées d’incertitude.

Traitement plasma: Le plasma sanguin donné par des personnes qui se sont rétablis du covid-19 sera utilisé comme traitement de l’infection aux États-Unis. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accordé une autorisation d’utilisation d’urgence pour le traitement le 23 août, mais les preuves de son efficacité font défaut.

Premier cas de réinfection: Un homme de 33 ans en bonne santé est la première personne confirmée avoir attrapé le coronavirus à deux reprises, selon une recherche non publiée de l’Université de Hong Kong. Au fur et à mesure que les détails de l’affaire émergent, les chercheurs affirment qu’il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas.

Une personne fait la queue pour recevoir le kit de test Covid-19

Les résidents de Hong Kong reçoivent des kits de test Covid-19 gratuits

MIGUEL CANDELA / EPA-EFE / Shutterstock

24 août

Les chercheurs disent avoir détecté le premier cas de réinfection par coronavirus

Des chercheurs de l’Université de Hong Kong disent avoir documenté la premier cas de réinfection d’une personne avec le coronavirus. L’équipe a analysé des échantillons de virus prélevés sur un homme lorsqu’il a été testé pour la première fois positif pour le coronavirus fin mars, et à nouveau lorsqu’il a été testé positif pour la deuxième fois à la mi-août. Ils ont découvert plusieurs différences dans les séquences du virus des première et deuxième infections, suggérant que l’homme avait été infecté par deux souches distinctes du virus, plutôt que par une infection de longue durée. Leurs conclusions ont été acceptées pour publication dans le Maladies infectieuses cliniques journal.

Que signifiera la découverte pour les dizaines de candidats vaccins en cours de développement pour protéger les gens contre le coronavirus? Cela peut indiquer qu’être infecté par le virus ne protège pas nécessairement les gens contre de futures infections, m’a dit David Strain de l’Université d’Exeter dans un communiqué. «Les vaccinations fonctionnent en simulant une infection du corps, permettant ainsi au corps de développer des anticorps. Si les anticorps n’offrent pas une protection durable, nous devrons revenir à une stratégie de quasi-élimination virale afin de retrouver une vie plus normale », déclare Strain. Mais Brendan Wren de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, saide il est important de mettre ces résultats en contexte: «C’est un exemple très rare de réinfection et cela ne devrait pas annuler la volonté mondiale de développer des vaccins contre le covid-19.»

Autres nouvelles sur les coronavirus

Dimanche, la Food and Drug Administration (FDA) américaine a délivré une autorisation d’utilisation d’urgence pour le plasma de convalescence comme traitement de la covid-19 sévère. Ceci est tiré de personnes qui se sont rétablies d’une infection par le coronavirus et contient des anticorps pour lutter contre le virus. Dans un déclaration la FDA a déclaré que «les avantages connus et potentiels du [treatment] l’emportent sur les risques connus et potentiels. » Plus de 70 000 personnes aux États-Unis ont reçu du plasma de convalescence comme traitement de la covid-19 depuis mars, dans le cadre d’un programme géré par la Mayo Clinic. Le commissaire de la FDA, Stephen Hahn, a déclaré que des études avaient révélé une amélioration de 35% de la survie des patients atteints de covid-19 recevant le plasma.

Au moins 17 membres du personnel et élèves d’une école de Dundee ont été testés positifs pour le coronavirus moins de deux semaines après le retour des élèves à l’école en Écosse. L’école de Kingspark a fermé mercredi dernier et les élèves ont été invités à s’isoler jusqu’au 3 septembre. Le premier ministre écossais, Nicola Sturgeon, a annoncé aujourd’hui que les élèves des écoles secondaires d’Écosse pourraient être invités à porter un masque facial, à la lumière des nouvelles directives de l’Organisation mondiale de la santé. Les écoles anglaises doivent rouvrir en septembre, mais un porte-parole du Premier ministre a déclaré aujourd’hui qu’il n’était pas prévu de revoir les directives actuelles en Angleterre concernant le port de masques faciaux dans les écoles.

Morts du coronavirus

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 809 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 23,4 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Deuxième vague australienne: La deuxième vague de coronavirus en Australie semble enfin s’apaiser, mais le pays n’est pas encore sorti du bois.

Technologie des vaccins: Mieux vaut prévenir que guérir, nous devrions donc commencer à utiliser des techniques génétiques pour empêcher les maladies animales dangereuses de se propager aux humains, disent Scott Nuismer et James Bull.

Les navetteurs devant une gare

Les banlieusards arrivent pour le travail à la gare Victoria à Londres

Alex Lentati / LNP / Shutterstock

21 août

Le nombre de coronavirus R au Royaume-Uni augmente légèrement mais les infections semblent se stabiliser

Au Royaume-Uni, le dernière estimation pour le Numéro R, le nombre de personnes infectées par chaque cas de coronavirus, est passé entre 0,9 et 1,1, en légère hausse de 0,8 à 1,0 la semaine précédente. Cependant, en raison d’un décalage dans les données utilisées pour modéliser le nombre R, cela est plus représentatif de la situation d’il y a deux à trois semaines. Les estimations des taux de croissance de l’infection varient entre -3 et 1 pour cent. Cela suggère que les infections au Royaume-Uni se stabilisent en moyenne, dans le prolongement de la tendance observée au cours des dernières semaines. Ceci est cohérent avec les derniers résultats de la enquête de test aléatoire sur écouvillon par l’Office for National Statistics, qui suggère environ 24600 personnes en Angleterre 1 sur 2200 eu le virus au cours de la semaine se terminant le 13 août, contre 28300 personnes 1 sur 1900 dans la semaine se terminant le 9 août

Restrictions locales contre les coronavirus en place dans certaines parties du nord de l’Angleterre sera levé le samedi. Les gens de deux ménages différents à Wigan dans le Grand Manchester et à Rossendale et Darwen dans le Lancashire seront désormais autorisés à se rencontrer dans les maisons et les jardins. Mais des restrictions resteront en place dans certaines autres parties du Grand Manchester et du Lancashire, ainsi que dans certaines parties du West Yorkshire et de Leicester. Oldham, qui avait le taux d’infections le plus élevé du Royaume-Uni la semaine dernière à 103,1 cas pour 100 000 personnes, a évité l’introduction de restrictions mais sera soumis à «une intervention plus ciblée», selon le ministère de la Santé et des Affaires sociales.

Autres actualités sur les coronavirus

Voyageurs arrivant au Royaume-Uni de Croatie, d’Autriche et de Trinité-et-Tobago devra être mis en quarantaine pendant deux semaines à son arrivée, à partir de 4h00 samedi, a annoncé hier le ministre britannique des Transports, Grant Shapps. Il y a actuellement 47,2 cas pour 100000 personnes en Croatie, contre 21,2 pour 100000 personnes au Royaume-Uni, selon les chiffres cumulés des 14 derniers jours Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Ceux qui arrivent au Royaume-Uni en provenance du Portugal, qui a actuellement un taux de 28,5 cas pour 100 000 personnes, n’auront plus besoin de s’isoler. Shapps a déclaré qu’il serait «trop difficile» pour le Royaume-Uni d’adopter une approche ciblée des règles de quarantaine comme celle de l’Allemagne, affectant les voyageurs de régions spécifiques plutôt que de pays entiers, en raison de la difficulté à évaluer les schémas d’infection à l’étranger de manière suffisamment détaillée.

Des cas de coronavirus ont été signalés parmi les élèves ou enseignants de 41 écoles à Berlin, la capitale allemande, moins de deux semaines après la réouverture des écoles. Berlin a été l’un des premiers endroits en Allemagne à rouvrir des écoles après les vacances d’été. Écoles rouvertes en Écosse plus tôt ce mois-ci et les écoles d’Angleterre rouvrir en septembre.

La Corée du Sud a enregistré sa plus grand nombre de nouveaux cas de coronavirus quotidiens depuis le 8 mars, avec 324 nouveaux cas confirmés jeudi. Il y a eu jusqu’à présent 732 cas liés à la nouvelle épidémie, dont 56 étaient liés à une seule église de Séoul.

Le Liban a réintroduit un verrouillage partiel et un couvre-feu pendant la nuit pour tenter de supprimer un récent pic d’infections à coronavirus à la suite de l’explosion du port de Beyrouth. Le pays a enregistré 605 nouveaux cas jeudi, son nombre quotidien le plus élevé à ce jour.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 794 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 22,7 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Coronavirus et vol: Est-il sécuritaire de voler avec le coronavirus toujours en circulation? Cela dépend en partie de l’endroit où vous vous trouvez. Mais alors que les preuves tangibles sont rares, il semble que le risque d’être infecté par le covid-19 pendant un vol soit relativement faible.

Image par défaut du nouveau scientifique

Les navetteurs à la gare centrale de Francfort Hauptbahnhof à Francfort, Allemagne.

Alex Kraus / Bloomberg via Getty Images

20 août

L’OMS met en garde contre un «risque de résurgence» en Europe alors que l’Allemagne et l’Espagne voient les cas augmenter

Le risque d’une résurgence du coronavirus «n’a jamais été loin», a déclaré le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Europe, Hans Kluge lors d’un Compte rendu aujourd’hui. L’Europe  a enregistré 40000 autres cas de coronavirus au cours de la première semaine d’août, par rapport à la première semaine de juin, lorsque les cas étaient à leur plus bas niveau et que les cas augmentaient régulièrement dans la région, en partie en raison de l’assouplissement des mesures de santé publique et sociales, a-t-il déclaré. L’Allemagne a enregistré sa nombre quotidien le plus élevé de nouveaux cas depuis avril, avec 1707 nouveaux cas confirmés mercredi. L’Espagne a enregistré 3715 cas le même jour, le nombre quotidien le plus élevé depuis la levée du verrouillage du pays fin juin. «Les autorités ont assoupli certaines des restrictions et les gens ont baissé la garde», a déclaré Kluge.

Kluge a remercié les jeunes pour les sacrifices qu’ils ont consentis pour se protéger et protéger les autres contre le covid-19, mais s’est dit préoccupé par les personnes âgées de 15 à 24 ans, qui représentent un nombre croissant de cas. «Un faible risque ne signifie pas aucun risque. Personne n’est invincible », a-t-il dit.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Angleterre vu une augmentation de 27% du nombre de personnes test positif pour le coronavirus dans la semaine se terminant le 12 août par rapport à la semaine précédente, selon le Département de la santé et de la protection sociale. Ses derniers chiffres indiquent que 6616 personnes ont été testées positives pour le virus, tandis que le nombre de personnes testées pour le virus a diminué de 2% au cours de la même période.

Le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, a déclaré hier à la BBC que les Britanniques devraient pouvoir retourner sur leur lieu de travail sans avoir besoin de porter des masques, citant des preuves du NHS Test and Trace selon lesquelles les gens ont largement attrapé le virus lors de réunions entre ménages plutôt que dans les bureaux. Mais des chercheurs, dont le microbiologiste Simon Clarke de l’Université de Reading, dire qu’il n’y a pas suffisamment de données pour écarter le risque de transmission au sein des lieux de travail et des lieux de travail aux ménages. «Le virus doit être ramené à la maison par quelqu’un et ils auront dû le récupérer ailleurs […] même une seule transmission sur le lieu de travail pourrait entraîner de multiples infections dans une famille, un ménage ou un autre cadre. »

L’Inde a signalé un augmentation quotidienne record dans les cas de coronavirus pour le pays aujourd’hui, avec plus de 69652 cas confirmés, selon son ministère de la Santé.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 788 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 22,4 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Renouveler le ciel: Inspirons-nous de la façon dont nous intervenons pour aider les écosystèmes dégradés à se rétablir et tentons de restaurer l’atmosphère en pleine santé, en profitant de l’accalmie de l’activité humaine sous covid-19, écrit Graham Lawton.

Un travailleur médical prélève un échantillon sur écouvillon dans un centre de test au volant

Un travailleur médical prélève un échantillon sur écouvillon dans un centre de test au volant

REUTERS / Carl Recine – RC2Z2I9ILO1A

19 août

L’enquête sur les tests aléatoires sur écouvillon sera étendue en Angleterre et dans d’autres pays du Royaume-Uni

Coronavirus des tests seront effectués sur plus de personnes au Royaume-Uni pour aider à surveiller la propagation du virus, dit le gouvernement. L’enquête de test aléatoire sur écouvillon pour le coronavirus par l’Office for National Statistics, qui a débuté en mai, sera étendue pour tester plus de personnes en Angleterre ainsi que des personnes en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, a annoncé aujourd’hui le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock. En Angleterre, l’enquête passera du test de 28 000 personnes toutes les deux semaines dans la communauté, en dehors des hôpitaux et des maisons de soins, au test de 150 000 personnes. Hancock a dit que c’est fait partie d’un effort plus large pour étendre les tests de coronavirus au Royaume-Uni.

Tester un plus grand nombre de personnes permettra d’interpréter avec plus de fiabilité des changements plus faibles dans les tendances de croissance de l’infection, dit Michael Hopkins, biologiste et chercheur en innovation médicale à l’Université du Sussex. Il fournira une «image plus haute définition de l’épidémie», aidant à identifier les groupes à risque au sein de la population, dit Hopkins. Des tests plus répandus pourraient également aider à capturer les personnes porteuses du virus mais asymptomatiques. Une analyse de l’ONS publiée hier a révélé que seulement 28% des personnes Les tests positifs pour le coronavirus en Angleterre ont rapporté avoir des symptômes au moment où ils ont été testés.

Autres actualités sur les coronavirus

Le Premier ministre australien Scott Morrison fait marche arrière aujourd’hui après avoir dit que la vaccination contre le coronavirus serait obligatoire en Australie. Actuellement, il n’y a pas de vaccin contre le coronavirus disponible mais il y a 160 candidats vaccins en cours de développement et 31 sont en cours d’essais sur l’homme. Le gouvernement australien a récemment obtenu l’accès au vaccin candidat développé par l’Université d’Oxford en partenariat avec la société pharmaceutique AstraZeneca, et a maintenant déclaré que si le vaccin était approuvé, il l’offrirait aux citoyens australiens. gratuitement. Clarifiant ses commentaires précédents sur la nécessité de rendre le vaccin obligatoire, Morrison a déclaré: «Nous ne pouvons pas retenir quelqu’un et lui faire prendre», ajoutant que la vaccination serait «encouragée».

Presque 1200 personnes de moins sont mortes cette année en Nouvelle-Zélande jusqu’au 20 juillet par rapport à la même période de l’année dernière, une tendance rare à la lumière de la pandémie mondiale. Certains chercheurs pensent que cela pourrait être dû à une réduction des décès dus à d’autres maladies respiratoires, grâce à l’introduction de mesures pour limiter la propagation du coronavirus. En mai, voisin L’Australie a signalé une baisse des taux de grippe que d’habitude, ce qui a également été attribué aux mesures de verrouillage des coronavirus. La Nouvelle-Zélande n’a enregistré que 22 décès liés à la covid-19hs.

La Corée du Sud a enregistré son plus grand quotidien augmentation des cas de coronavirus depuis mars hier, avec 297 cas de virus confirmés. Les responsables de Séoul ont commencé à introduire des restrictions sur les rassemblements dans la ville et ses environs, interdisant les rassemblements intérieurs de plus de 50 personnes et les rassemblements en plein air de plus de 100 personnes.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 782 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 22,1 millions, selon le carte et tableau de bord de l’Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Obtenir l’immunité du troupeau: Aujourd’hui, certains titres célèbrent le fait que de nombreux endroits auraient pu obtenir l’immunité collective, notamment la Grande-Bretagne et des poches de Londres, New York et Mumbai. Mais d’autres préviennent que des millions de personnes mourront avant d’y arriver. La vraie image est beaucoup plus désordonnée, en partie parce que les scientifiques ne sont même pas d’accord sur ce qu’est l’immunité collective, et encore moins sur la façon dont elle pourrait être obtenue. Alors, comment saurons-nous quand les populations sont protégées contre le coronavirus?

Image par défaut du nouveau scientifique

Un travailleur tenant un plateau contenant des ampoules de «Spoutnik V», un candidat vaccin contre le covid-19 développé par le Centre national de recherche Gamaleya pour l’épidémiologie et la microbiologie à Zelenograd, en Russie

Andrey Rudakov / Bloomberg via Getty Images

18 août

«Nous devons empêcher le nationalisme des vaccins», déclare le Directeur général de l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) aujourd’hui a appelé à la fin du «nationalisme vaccinal», les thésaurisation des doses de vaccin par certaines nations. «Le moyen le plus rapide de mettre fin à cette pandémie et de rouvrir les économies est de commencer par protéger les populations les plus à risque partout», a déclaré aujourd’hui le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point de presse. «Nous devons empêcher le nationalisme vaccinal», a-t-il déclaré. La priorité devrait être de protéger les travailleurs essentiels et les autres groupes à risque, a déclaré Ghebreyesus: «Si nous pouvons travailler ensemble, nous pouvons nous assurer que tous les travailleurs essentiels sont protégés et que des traitements éprouvés comme la dexaméthasone sont disponibles pour ceux qui en ont besoin. Bien qu’il y ait aucun vaccin n’est actuellement disponible pour covid-19, il y a plus de 160 candidats en développement, dont 31 dans les essais sur l’homme. Plusieurs pays ont déjà conclu des accords pour les doses de certains de ces vaccins candidats. Le Royaume-Uni a acheté au moins 190 millions de doses, dont 100 millions du candidat vaccin en cours de développement par l’Université d’Oxford et la société pharmaceutique AstraZeneca.

Par ailleurs, Takeshi Kasai, directeur régional de l’OMS pour le Pacifique occidental, a dit au briefing que «l’épidémie est en train de changer». Il a déclaré que «les personnes dans la vingtaine, la trentaine et la quarantaine sont de plus en plus à l’origine de la propagation. Beaucoup ne savent pas qu’ils sont infectés. » Cela augmente le risque que le virus se propage aux plus vulnérables », a-t-il ajouté.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Public Health England sera remplacé par une nouvelle agence de santé publique, A confirmé aujourd’hui le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock. La nouvelle agence, appelée National Institute for Health Protection, combinera «l’expertise de Public Health England avec les énormes capacités de réponse du NHS Test and Trace et du Joint Biosecurity Center», a déclaré Hancock au groupe de réflexion Policy Exchange. Dido Harding, l’actuel chef de NHS Test and Trace, dirigera la nouvelle organisation dans un premier temps, a déclaré Hancock. NHS Test and Trace a été critiqué pour avoir échoué à plusieurs reprises à atteindre la proportion de contacts de personnes diagnostiquées avec un coronavirus qui est conseillé par des conseillers scientifiques gouvernementaux 80 pour cent ou plus. Entre le 30 juillet et le 5 août par exemple, le système n’a réussi à atteindre que 74,2% des contacts des personnes testées positives pour le virus en Angleterre.

La proportion de personnes au Royaume-Uni ayant déclaré éprouver des symptômes de dépression était de 20 pour cent en juin, contre 10 pour cent en juillet de l’année dernière, selon une enquête de l’Office des statistiques nationales.

Électeurs de six États américains a déposé une plainte contre le président du pays Donald Trump et le ministre des Postes Louis DeJoy hier pour des coupes dans le service postal américain avant les prochaines élections générales. De nombreux États s’attendent à une augmentation des votes par correspondance cette année en raison de la pandémie.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 775 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 21,9 millions, selon le carte et tableau de bord de l’Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Voyager à l’étranger en toute sécurité: De nombreux pays ont vu une augmentation des cas de coronavirus, ce qui rend les voyages à l’étranger plus risqués. Alors, quelles sont les différentes options pour gérer les risques actuels liés aux voyages internationaux et quels pays ont bien compris?

Retour du Covid-19 en Nouvelle-Zélande: La Nouvelle-Zélande a agi rapidement pour contenir une nouvelle épidémie de coronavirus après 102 jours sans virus, mais on ne sait toujours pas si elle peut à nouveau l’éradiquer.

Un manifestant tient une pancarte indiquant Des étudiants de niveau A organisent une séance de protestation au ministère de l’Éducation contre le fiasco des résultats

17 août

Les notes de niveau A et GCSE en Angleterre seront basées sur les prédictions des enseignants au lieu d’un algorithme controversé

Les élèves anglais recevront un niveau A et GCSE notes estimées par leurs professeurs plutôt que par un algorithme qui déclenché des manifestations après avoir été utilisé pour modérer les notes des élèves de niveau A la semaine dernière. L’algorithme, qui a été introduit parce que la pandémie a perturbé le processus d’examen habituel, a permis à environ 280000 élèves de niveau A en Angleterre de voir leurs scores chuter d’au moins une année ou plus par rapport à leurs résultats prévus. les milieux défavorisés ont été les plus touchés. Le ministre britannique de l’Education, Gavin Williamson, a annoncé aujourd’hui que l’organisme de réglementation des examens anglais, Ofqual, abandonnait l’algorithme, alignant ainsi la politique sur celle des autres pays du Royaume-Uni. Williamson et président Ofqual, Roger Taylor a présenté ses excuses pour la «détresse» causée.

Autres actualités sur les coronavirus

Agence de santé d’Angleterre, Public Health England, pourrait être remplacé par un nouvel organisme spécifiquement axé sur la lutte contre les pandémies. La nouvelle agence serait calquée sur l’institut allemand Robert Koch et devrait être annoncée cette semaine par le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, selon un rapport du Télégraphe du dimanche. L’article indique également que Hancock prévoit de fusionner le programme de test et de traçage du NHS avec le travail de réponse à la pandémie de Public Health England. «Les rapports dans les médias sur un projet de« suppression »de Public Health England sont très préoccupants», m’a dit Amitava Banerjee, spécialiste des données cliniques et cardiologue à l’University College London. Une restructuration majeure de la fonction de santé publique, alors que l’urgence mondiale du covid-19 se poursuit, détournera des ressources limitées des mesures de santé publique telles que les tests et le traçage, a déclaré Banerjee.

Les électeurs américains se demandent si toujours sûr de publier leurs bulletins de vote, après que le président du pays, Donald Trump, a déclaré la semaine dernière qu’il bloquerait le financement supplémentaire nécessaire au service postal pour faire face à la flambée attendue des votes par correspondance cette année. De nombreux États américains ont tenté de faciliter le vote par correspondance afin que les gens puissent voter en toute sécurité pendant la pandémie.

Corée du Sud règles de distanciation sociale renforcées dimanche après que 197 nouveaux cas de coronavirus liés à une nouvelle épidémie aient été confirmés samedi. «Nous sommes confrontés à une crise où si la propagation actuelle n’est pas contrôlée, cela entraînerait une augmentation exponentielle des cas, ce qui pourrait à son tour conduire à l’effondrement de notre système médical et à d’énormes dommages économiques», directeur des Centres coréens pour Contrôle et prévention des maladies, a déclaré Jeong Eun-kyeong lors d’un briefing.

Nouvelle-Zélande les élections générales seront reportées d’un mois en raison d’une épidémie de coronavirus en cours à Auckland, a annoncé aujourd’hui la Première ministre du pays, Jacinda Ardern. Neuf nouveaux cas dans le nouveau cluster ont été confirmés aujourd’hui, portant le total à 58 cas à ce jour.

UNE nouveau test pour les lymphocytes T spécifiques aux coronavirus immune cells that help the body fight infections could help researchers developing vaccine candidates. The test is being developed by UK company Indoor Biotechnologies, which says early trials found that some people who had the coronavirus but tested negative for antibodies went on to test positive for T-cells. It still isn’t clear whether antibodies or T-cells provide long-lasting immunity against the virus and how long such immunity might last.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 776,000. The number of confirmed cases is more than 21.7 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

Coronavirus and pets: Reports of pets being infected with the coronavirus have been growing, but how worried should owners be? And could pets be spreading the virus between people?

People sitting and waiting in a train station

Passengers wait next to the Eurostar Terminal at the Gare du Nord train station in Paris.

Michel Euler/AP/Shutterstock

14 August

UK visitors to France could face restrictions after UK imposed quarantine on arrivals

Travellers arriving in France from the UK could be required to quarantine for two weeks after arrival into the country, Clément Beaune, France’s junior minister for European Affairs, told journalists on Thursday. His statement came after the UK added France and the Netherlands to its list of countries from which arriving travellers will be required to quarantine for 14 days. France currently has a coronavirus case rate of 34.0 people per 100,000, according to cumulative figures for the last 14 days from the European Centre for Disease Prevention and Control, with 41.6 cases per 100,000 people in the Netherlands. The case rate in the UK is currently 17.3 per 100,000 people. The UK’s new rules are effective from 4:00 BST on Saturday 15 August and will also apply for people arriving in the UK from Monaco, Malta, Turks and Caicos and Aruba. Transport minister Grant Shapps said that there are currently about 160,000 people from the UK on holidays in France.

Other coronavirus news

Restrictions affecting parts of northern England and Leicester will stay in place due to on-going local outbreaks, the UK’s Department of Health and Social Care announced today. People living in the affected areas in Greater Manchester, West Yorkshire, East Lancashire and Leicester aren’t allowed to meet with people from other households indoors or in private gardens. Oldham in Greater Manchester has experienced the largest week-on-week rise in cases in England, recording a rate of 107.5 cases per 100,000 people between 2 and 8 August, up from 57.8 during the previous week. The government says the restrictions will be reviewed again next week.

Elsewhere in England, easing of restrictions allowing small wedding receptions, live indoor performances and beauty treatments will go ahead from Saturday after being delayed from the original date of 1 August, UK prime minister Boris Johnson confirmed today. Bowling alleys, casinos and play centres will also be allowed to reopen.

Despite some local outbreaks, coronavirus cases across England as a whole appear to be levelling off, according to the latest results from a random swab testing survey by the Office for National Statistics (ONS). The ONS estimates that 28,300 people in England one in 1900 people had the virus in the week ending 9 August, the same as the previous week.

New Zealand has extended a lockdown in Auckland by at least 12 days, the country’s prime minister Jacinda Ardern announced today. New Zealand had been free of locally transmitted coronavirus infections for 102 days until four people from the same household in Auckland tested positive for the virus earlier this week. The number of cases in the new outbreak there has since risen to 29.

North Korea has lifted a three-week lockdown in the border city of Kaesong after a suspected coronavirus case there, state media reported today. The World Health Organization last week said that tests on the suspected case a man who returned to North Korea after defecting had been inconclusive. North Korea has not reported any other cases.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 760,000. The number of confirmed cases is more than 20.9 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Men move casket for a funeral

Staff of Guardian Funerals transport the casket of Covid-19 victim

Christopher Furlong/Getty Images

13 August

UK government has changed the way deaths from covid-19 are recorded in England

England’s covid-19 death toll has been revised down by more than 5000, after the UK government announced a new UK-wide standard for recording deaths caused by the coronavirus. The changes mean the removal of 5377 deaths from Public Health England’s official record, decreasing the UK’s total numbers of deaths from the virus from 46,706 to 41,329 as of 12 August.

People who recovered from covid-19 before dying from other causes more than a month later may have been included in the previous death toll due to the way Public Health England was collecting its data. “It had become essentially useless for epidemiological monitoring,” m’a dit epidemiologist Keith Neal at the University of Nottingham, UK. From now on England’s official death toll will only include people who died within 28 days of testing positive for the virus, bringing it in line with the other nations in the UK.

Other coronavirus news

The number of patients admitted to hospitals in England for routine treatment was down by 67 per cent in June compared to the same time last year, according to data from NHS England. The number of people visiting accident and emergency units was also down, by 30 per cent compared to last year, as was the number going to their family doctor with symptoms of cancer and being urgently referred to a specialist , at 20 per cent lower than last year. The NHS England data also suggests more people waited longer than usual for planned procedures, such as knee and hip operations. The Health Foundation charity told the BBC that this indicates the NHS is still “nowhere close to business as usual following the first outbreak of covid-19,” and warned that long waiting times could lead to deterioration in people’s health.

The coronavirus may have been circulating in New Zealand for weeks prior to the country’s new outbreak, according to New Zealand’s director-general of health, Ashley Bloomfield. The first person in the new cluster of cases started showing symptoms as early as 31 July, Bloomfield said during a media briefing in Wellington, adding that genome sequencing was underway on the original four cases to try and trace the train of transmission. Officials are also investigating the theory that the cases were imported via refrigerated freight. New Zealand had been free of locally transmitted coronavirus infections for 102 days before four people from the same household tested positive earlier this week.

Authorities in two cities in China said they found traces of the coronavirus on imported frozen food and on food packaging. Samples of chicken wings imported to the city of Shenzhen from Brazil and packaging of frozen shrimp imported from Ecuador to a city in China’s Anhui province tested positive for the virus. It isn’t yet clear when the products became contaminated but China is increasing screening at its ports. The coronavirus can survive for up to two years frozen at -20°C but is destroyed by heating to 70°C. le Organisation Mondiale de la Santé says that there isn’t currently any evidence that people can catch the virus from food or food packaging.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 750,000. The number of confirmed cases is more than 20.6 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

Sweden’s coronavirus strategy: Sweden was one of the few European countries not to impose a compulsory lockdown. Its unusual strategy for tackling the coronavirus outbreak has both been hailed as a success, and condemned as a failure. So which is it?

Two women wearing face masks leaving a coronavirus testing tent

Two woman in Ripollet, Catalonia wearing face masks outside a coronavirus testing area.

PAU BARRENA/AFP via Getty Images

12 August

Germany and Spain among a growing list of western European countries where coronavirus cases are surging

Coronavirus cases are rising in Germany, Spain and other countries in western Europe, with Spain recording 1418 new infections on Tuesday, and Germany detecting 1200 cases in the last 24 hours, the country’s biggest daily increase for three months. In the Netherlands, daily new infections are back to about half the level they were at during the initial peak. Spain now has the highest rate of coronavirus infections in the region, with 94 cases per 100,000 people, compared to 38 in the Netherlands, 30 in France, 18 in the UK and 14 in Germany, according to cumulative figures for the last 14 days from the European Centre for Disease Prevention and Control.

Germany’s health minister, Jens Spahn, says people returning from holiday may be the reason for the increasing number of cases in Germany, as the UK and Germany continue to warn people against non-essential travel to parts of Spain. Any holidaymakers returning to the UK from Spain are required to quarantine for 14 days upon arrival. The list of countries from which all arrivals to the UK must quarantine may be updated this week to include 14 more countries, including France.

Other coronavirus news

The World Health Organization (WHO) is in talks with Russian authorities about reviewing the coronavirus vaccine candidate whose approval for use in Russia yesterday sparked criticism from researchers. Russia’s vaccine, Sputnik-V, is not on the WHO’s list of six vaccines that have reached phase III trials involving clinical testing on large groups of people. Russia’s health minister Mikhail Murashko today dismissed safety concerns expressed by foreign researchers about the rapid approval of the vaccine as “groundless.”

Lebanon announced its highest number of daily new coronavirus cases yesterday since the start of the pandemic, with more than 300 new cases and seven deaths from covid-19. Hospitals in the country are overwhelmed following the aftermath of the explosion in Beirut last week. WHO spokesperson Tarik Jarasevic told a UN briefing yesterday that the displacement of people due to the explosion risks accelerating the spread of the coronavirus there.

At least 800 people are estimated to have died around the world as a result of misinformation about the coronavirus during the first three months of this year, a study has found. A further 5800 people are estimated to have been admitted to hospital for the same reason during this period. The majority of the deaths and hospitalisations were due to people consuming methanol and alcohol-based cleaning products, incorrectly believing that they were cures for covid-19, according to the study, which was published in The American Society of Tropical Medicine and Hygiene.

Coronavirus deaths

The worldwide death toll has passed 744,000. The number of confirmed cases is more than 20.4 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

Children at risk: A staggering 115 million children in India are at risk of malnutrition, as the world’s largest school lunch programme has been disrupted by the coronavirus pandemic.

Who should get vaccinated first?: It is August 2021, and the moment the world has been waiting for has finally arrived – a vaccine against covid-19 has passed all the tests and is ready to be rolled out. But this isn’t the end. There are more than 7.5 billion people in need of vaccination but perhaps only a billion doses available in the first six months of production. Who gets one?

Staying connected: Greeting neighbours or gossiping with a colleague can boost your health and well-being, but coronavirus lockdowns are putting that in jeopardy. Here’s how to stay connected.

New Scientist Default Image

New Zealand prime minister Jacinda Ardern announced new lockdown measures in Auckland after four new coronavirus cases were detected in the community

New Zealand government

11 August

New Zealand reimposes Auckland lockdown after first locally transmitted cases for 102 days

New Zealand has reported its first new coronavirus cases thought to be acquired through local transmission, after going 102 days without a single reported case outside of managed isolation or quarantine. Four people within one family in south Auckland tested positive for the virus, New Zealand prime minister Jacinda Ardern said today at a press briefing. New Zealand has been widely praised for its aggressive response to the coronavirus, closing its borders to non-nationals and implementing one of the strictest lockdowns in the world, all at a time when the country had only 205 cases and no deaths from covid-19. Testing is now being ramped up in Auckland and lockdown restrictions will be reimposed there from tomorrow. Everyone except essential workers will be asked to work from home and schools will be closed for most children. Other public facilities, including bars and restaurants, will be required to close and gatherings will be limited to 10 people.

Other coronavirus news

Researchers have expressed concerns about the approval of a coronavirus vaccine candidate in Russia today. The virus has been approved for widespread use, despite only being tested in dozens of people. “There is no data on the Russian-led vaccine for the global health community to scrutinise,” m’a dit Michael Head, public health research fellow at the University of Southampton, UK. Russia’s president Vladimir Putin said one of his daughters has already been inoculated, and claimed it was safe.

The number of contact tracers working for NHS Test and Trace will be reduced by 6000 in England by the end of this month, the UK government has announced. The remaining 12,000 contact tracers will work more closely with local public health authorities to help with contact tracing within communities. Between 16 and 22 July, NHS Test and Trace only managed to reach 75 per cent of the contacts of people who tested positive for the coronavirus in England. Dido Harding, head of NHS Test and Trace said that having a more localised approach will ensure more contacts of coronavirus cases within communities can be reached.

Australia’s remote Northern Territory will keep its borders shut to coronavirus-affected states until at least 2022, according to local officials. People arriving from affected states will be required to quarantine at a hotel for 14 days at their own expense.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 737,000. The number of confirmed cases is more than 20.1 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

Question about the UK’s new rapid tests: Two 90-minute tests for the coronavirus will be rolled out by the UK government in the coming weeks – and while both are promising, neither has publicly available data to support its use.

Common cold virus vaccine: A vaccine that protects against one of the main common cold viruses – respiratory syncytial virus – has been shown to be safe and effective in a clinical trial and could be available by 2024.

Man wearing mask and hat in snow

A man seen in a street during a snowfall in the early stages of the pandemic.

Sergei Fadeichev/TASS via Getty Images

10 August

No indication there is seasonality with the coronavirus, says WHO

Il y a no indication that the coronavirus is seasonal and it could bounce back any time, World Health Organization (WHO) leaders said at a press briefing today. Evidence suggests the coronavirus is unlike flu, which tends to spike in autumn and winter. “If you take pressure off the virus, the virus will bounce back. That’s what we will say to countries in Europe – keep the pressure on,” said Mike Ryan, WHO executive director of the emergencies program. Maria Van Kerkhove, technical lead of WHO’s covid-19 response, said that the majority of the world’s population remains susceptible to the virus, and WHO director-general Tedros Adhanom Ghebreyesus emphasised the importance of countries taking targeted action to tackle local outbreaks through methods like localised lockdowns employed in Leicester, UK.

Other coronavirus news

The WHO says it has only received a fraction of the funding it needs for an initiative aimed at developing and distributing drugs, vaccines and other tools to help tackle the pandemic. “While we’re grateful for those that have made contributions, we’re only 10 per cent of the way to funding the billions required to realise the promise of the ACT [Access to Covid-19 Tools] accelerator,” Tedros said during a press briefing today.

“Greece has formally entered a second wave of the epidemic,” Gkikas Magiorkinis, an epidemiologist at Athens University and one of the scientists advising the Greek government, told journalists today. This comes after Greece recorded its highest number of daily new coronavirus cases since the pandemic began, with 203 confirmed on Sunday.

In France, it is now compulsory to wear a face mask outdoors in certain crowded areas within Paris. Health officials said the rate of positive coronavirus tests was 2.4 per cent in the Paris area compared to the average of 1.6 per cent for people tested in the country as a whole. Other cities, including Nice and Lille, have also introduced new rules making face masks mandatory in specific outdoor areas.

It has been more than 100 days since New Zealand last detected a locally acquired coronavirus case. As of today, the country has only 21 active infections, all of which are being managed in isolation facilities. Authorities are still testing thousands of people each day. “We need to be prepared to quickly stamp out any future cases,” said New Zealand’s director-general of health Ashley Bloomfield on Sunday.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 731,000. The number of confirmed cases is more than 19.9 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

New Scientist Default Image

NHS advice board promoting Test and Trace in Birmingham city centre in the UK

Mike Kemp/In PIctures via Getty Images

7 August

The number of people estimated to have the virus in England may be levelling off

The number of people estimated to have covid-19 in England appears to be levelling off, after rising slightly in July, according to a random swab testing survey of almost 120,000 people by the Office for National Statistics (ONS). The ONS estimates that 28,300 people outside of hospitals and care homes in England had the virus in the week ending 2 August about one in every 1900 people. This is down slightly from the previous week’s estimate of 35,700. But it isn’t clear how infection rates may differ across different regions. In Wales, which was included in the survey for the first time, an estimated 1400 people had covid-19 in the week ending 2 August, equivalent to one in every 2200 people.

The proportion of people in the UK who say they have been wearing face coverings has gone up for the second week in a row, according to a separate ONS survey. In the week ending 2 August, 96 per cent of people said they had worn a face covering outside their home, up from 84 per cent in the previous week and 71 per cent the week before. The survey also found that 72 per cent of people said they had socialised with others in person, just over half of whom said they had always maintained social distancing.

Other coronavirus news

Coronavirus vaccine trials could be undermined by the lack of diversity among participants, according to researchers. In the recent trial of a coronavirus vaccine candidate being developed by the University of Oxford in partnership with AstraZeneca, fewer than 1 per cent of the approximately 1000 participants were black and only about 5 per cent were Asian, compared to 91 per cent of participants who were white. In a smaller trial of a vaccine candidate being developed by US company Moderna, 40 out of 45 participants were white. “Diversity is important to ensure pockets of people don’t have adverse side-effects,” Oluwadamilola Fayanju, a surgeon and researcher at Duke University told the Guardian.

The city of Preston in England is being placed under stricter local lockdown measures following a rise in coronavirus cases. From midnight on 7 August residents from different households aren’t allowed to meet indoors or in private gardens. These new measures are in line with those currently in place in east Lancashire, Greater Manchester and parts of West Yorkshire.

More than one million people in countries across Africa have been diagnosed with the coronavirus, although health officials say this is certainly an underestimate. “We haven’t seen the peak in Africa yet,” Mary Stephen, technical officer at the World Health Organization’s regional office for Africa told Al Jazeera. Although the majority of cases confirmed so far are in South Africa, it is also performing significantly more tests than other African countries.

India has recorded its highest number of daily new coronavirus cases since the start of the pandemic, with 62,538 cases confirmed on Friday. There have been more than 2 million cases recorded in the country since the pandemic began.

Coronavirus deaths

New Scientist Default Image

The worldwide death toll has passed 715,000. The number of confirmed cases is more than 19.1 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.


Click here to see previous daily updates

New Scientist Default Image
New Scientist Default Image
New Scientist Default Image

En savoir plus sur ces sujets:

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer