Des partisans présumés d’un groupe militant d’extrême droite ont été jugés lundi en Allemagne, accusés d’avoir participé à
attaques contre des fonctionnaires, des réfugiés et des militants antifascistes.