Trois migrants nigérians ont attaqué le personnel d’un hôpital militaire de Rome après avoir été testés positifs pour le nouveau coronavirus, a déclaré samedi le ministère de la Défense.