La Suisse a été classée en dessous de la plupart de ses voisins en ce qui concerne les politiques d’immigration à l’égard de sa population non européenne, a conclu une nouvelle étude approfondie sur l’intégration.