Actualite

Le CHR condamne le meurtre de l’animateur de l’émission en ligne Sorsogon – Manila Bulletin

Le CHR condamne le meurtre de l’animateur de l’émission en ligne Sorsogon

La Commission des droits de l’homme (CHR) a condamné le meurtre de Jobert Bercasio, l’animateur de l’émission en ligne Balangibog TV à Sorsogon City lundi soir.

Commission des droits de l’homme
(Facebook / FILE PHOTO / MANILLE BULLETIN)

Selon certaines informations, Bercasio était à bord de son scooter lorsqu’il a été abattu par des suspects roulant en tandem vers 19 h 55. à Barangay Cabid-an.

Porte-parole du CHR Atty. Jacqueline Ann de Guia a déclaré que ce récent meurtre illustre la tendance croissante au harcèlement et à la violence perpétrés contre les travailleurs des médias du pays.

«Le CHR exhorte le gouvernement à agir sur cette affaire pour obtenir justice pour le défunt et à s’assurer que de nouvelles mesures seront prises pour assurer la sécurité de nos journalistes et travailleurs des médias», a-t-elle déclaré.

La liberté d’expression, a déclaré de Guia, couvre également la liberté de la presse. Cela garantit le droit des individus de publier ou d’exprimer leurs opinions sans restriction. «C’est le fondement de base d’un pays démocratique et de médias libres», a-t-elle expliqué.

En raison du harcèlement et des assassinats continus de professionnels des médias, le CDH est préoccupé par l’émergence d’un climat d’impunité dans lequel les Philippins auront moins accès aux informations indispensables.

Pour sa part, le bureau régional V de la CDH enverra une équipe pour enquêter sur l’incident et se coordonnera avec les autorités locales afin de responsabiliser les auteurs.

«Le CHR adresse également ses condoléances aux proches endeuillés de Bercasio», a déclaré de Guia.

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER QUOTIDIENNE

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer