Le trésor de guerre du gouvernement pour atténuer l’impact de la pandémie de coronavirus vient de s’agrandir.

Président Rodrigo Roa Duterte (ACE MORANDANTE / PRESIDENTIAL PHOTO)

Environ 9,91 milliards de dollars de prêts et de subventions ont jusqu’à présent été garantis par le gouvernement auprès de prêteurs étrangers pour financer divers projets d’agences impliquées dans la réponse au coronavirus.

Le président Duterte a dévoilé la dernière mise à jour sur le soutien financier du gouvernement dans son premier rapport mensuel au Congrès sur la mise en œuvre de la loi Bayanihan 2.

«Au 2 octobre 2020, le ministère des Finances a obtenu 9,91 milliards USD de financement de l’appui budgétaire», a déclaré Duterte dans son rapport au Congrès.

Sur ce montant, Duterte a déclaré que 9,29 milliards de dollars avaient été garantis par la Banque asiatique de développement (BAD), la Banque mondiale (BM), la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures, l’Agence française de développement, l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et l’émission à deux tranches de Obligations mondiales libellées en USD.

Un total de 621,36 millions de dollars sous forme de dons et de prêts de la BAD, de la Banque mondiale et de la JICA, entre-temps, a été contracté pour la mise en œuvre de projets spécifiques au COVID-19.

Les programmes soutenus par des prêteurs étrangers allaient du soutien à la réponse active du COVID, à l’assistance sociale, au soutien des infrastructures, au développement agricole, à la résilience aux catastrophes, à la gestion des risques de catastrophe et à la fourniture d’équipements médicaux.

Concernant les autres mesures budgétaires destinées à financer les efforts de COVID-19, le président a déclaré que le Bureau du Trésor avait émis des certifications de revenus supplémentaires et de disponibilité de fonds d’une valeur d’au moins 140 milliards de pesos pour la mise en œuvre de la loi Bayanihan 2.

La loi de la République n ° 11494, ou Bayanihan to Recover as One Act, a été signée par le président le mois dernier. Il vise à financer les divers programmes de réponse et de rétablissement du gouvernement au milieu de l’épidémie de coronavirus.

Au 1er octobre, Duterte a déclaré que le ministère du Budget et de la Gestion avait débloqué 3,5 milliards de pesos aux départements d’État concernés pour les programmes, activités et projets liés au COVID.

Il a déclaré que le ministère de l’Intérieur et du Gouvernement local avait reçu 2,5 milliards de dollars pour l’embauche et la formation de traceurs de contacts.

Le Département des travaux publics et de la voirie (DPWH) a également reçu 994,7 millions de pesos pour la reconstitution de son fonds d’intervention rapide 2020, tandis que le Bureau du conseiller présidentiel sur le processus de paix a reçu 28,3 millions de pesos pour soutenir le rôle et l’engagement du secrétaire Carlito Galvez Jr. en tant que chef de la mise en œuvre du plan national contre le COVID-19.

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER QUOTIDIENNE

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE