Le procureur de Paris a appelé dimanche les quatre policiers enquêtés sur le passage à tabac d’un producteur de musique noir à faire face à des accusations et que trois d’entre eux soient maintenus en garde à vue alors que l’enquête se poursuit.