Actualite

Les leaders parlementaires se félicitent de l’approbation de la mesure DDR en deuxième lecture – Manila Bulletin

Les dirigeants de la Chambre des représentants ont applaudi jeudi 17 septembre à la Chambre basse l’approbation en deuxième lecture d’un projet de loi créant le Département de la résilience aux catastrophes (DDR) qui dirigerait l’effort national de réponse aux catastrophes.

(PHOTO DU FICHIER BULLETIN DE MANILLE)

Le leader de la majorité parlementaire et le représentant de Leyte Martin Romualdez et le représentant de la liste du parti TINGOG Sinirangan Yedda Marie K. Romualdez ont exprimé l’espoir que le projet de loi n ° 5989 ou le projet de loi sur la résilience aux catastrophes ferait enfin obstacle à la Chambre basse, affirmant que son adoption depuis longtemps.

«Un nouveau Département de la résilience aux catastrophes améliorera efficacement la capacité institutionnelle du gouvernement en matière de réduction et de gestion des risques de catastrophe, réduira les vulnérabilités entourant la population locale touchée et renforcera la résilience des communautés locales aux catastrophes naturelles et au changement climatique», ont-ils m’a dit.

Le couple Romualdez a déclaré que la création proposée du DDR «aiderait à réduire considérablement, voire à éliminer totalement, la paperasserie bureaucratique qui a causé de nombreux retards dans la fourniture de l’assistance immédiate nécessaire aux victimes de catastrophes et de calamités.

Mardi dernier après-midi, la Chambre des représentants a approuvé la HB n ° 5989 par vote vocal.

«Garantir la résilience aux catastrophes grâce à une coordination plus étroite et une synchronisation de gestion plus forte à tous les niveaux du système de réduction et de gestion des risques de catastrophe du pays ne peut plus être retardé», a déclaré M. Romualdezes.

Le représentant de Batangas, Mario Vittorio Mariño, président du Comité de la Chambre sur la réorganisation du gouvernement, a parrainé le projet de loi DDR.

Le représentant du 2e district d’Albay, Joey Salceda, principal auteur du projet de loi, a déclaré qu’à travers le DDR, le gouvernement peut «atténuer les coûts humains et socio-économiques» des catastrophes, en particulier les typhons qui visitent le pays chaque année.

«Nous ne pouvons plus nier le fait que le changement climatique est réel, que nous sommes un pays volcaniquement et tectoniquement actif et que nous sommes confrontés à plusieurs typhons chaque année. Les catastrophes font partie de la vie des Philippines », a-t-il déclaré.

«Le DDR aidera à garantir que nous avons une agence à plein temps chargée de nous maintenir forts et prêts pour les catastrophes», a souligné Salceda.

Le HB n ° 5989 prévoit que le DDR absorberait le Bureau de la défense civile (OCD) et le Bureau d’assistance et de gestion des interventions en cas de catastrophe et le Bureau national de gestion des ressources et de la logistique du Département de la protection sociale et du développement (DSWD), leur personnel et leurs fonds.

Les fonctions de réduction et de gestion des risques de catastrophe, les biens et le personnel du TOC actuellement sous la responsabilité du MDN seront transférés au nouveau ministère, et les fonctions de défense civile resteront avec le ministère de la Défense nationale (MDN), selon le projet de loi.

La mesure DDR appelle à la suppression du Conseil national de réduction et de gestion des risques de catastrophe (NDRRMC).

Le DDR a pour mandat de «superviser et coordonner la préparation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des plans, programmes, projets et activités de résilience aux catastrophes et au climat: et assurer le leadership dans le développement continu d’approches stratégiques et systématiques de la prévention des catastrophes, de l’atténuation, de la préparation, intervention, rétablissement et réhabilitation. »

Le projet de loi appelle à la création d’un fonds de résilience aux catastrophes pour assurer la mise en œuvre de la loi proposée.

En vertu du projet de loi, les crédits non dépensés et non engagés de l’année financière en cours de tous les organismes absorbés, transférés et rattachés au nouveau ministère financent la mise en œuvre initiale de la loi proposée.

Il prévoit que le DDR, le ministère du Budget et de la Gestion, le ministère de la Défense nationale, le ministère des Finances, le ministère de l’Intérieur et des Gouvernements locaux, le ministère de la Science et de la Technologie, l’Autorité nationale de développement économique, les comités de la Chambre et du Sénat sur la réorganisation du gouvernement, ainsi que en tant que représentants du milieu universitaire et des entreprises, rédigeront et promulgueront les règles et règlements d’application de la loi proposée.

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER QUOTIDIENNE

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer