Les experts exhortent les politiciens allemands à mettre le pays en lock-out «jusqu’au 10 janvier au moins» en raison de l’aggravation de la situation.