L’ancien roi espagnol Juan Carlos I, frappé par le scandale, a soumis une déclaration à l’administration fiscale espagnole afin de mettre de l’ordre dans sa situation financière, a rapporté dimanche le journal El Pais.