Malacañang se félicite de l’adoption par la Chambre du projet de budget national P4.5-T en deuxième lecture

Malacañang a salué l’adoption par la Chambre du budget national proposé de 4 500 milliards de P pour 2021 en deuxième lecture, mais a continué à se tenir à l’écart de la question du leadership.

Porte-parole présidentiel Harry Roque (CAMILLE ANTE / MANILA BULLETIN)

«Nous remercions la Chambre d’avoir adopté en temps opportun le budget 2021», a déclaré mardi le porte-parole du président Harry Roque, peu de temps après le développement à la chambre basse.

Roque a toutefois gardé ses distances avec la façon dont le Congrès a décidé d’adopter brusquement le budget en deuxième lecture. «C’est une question purement interne de la Chambre des représentants», a-t-il déclaré.

La Chambre des représentants a adopté en deuxième lecture le projet de budget national 2021 après que le président Alan Cayetano eut tenté de mettre fin aux débats en plénière sur la mesure. Dès que le budget a été adopté, ses alliés auraient décidé de suspendre la session jusqu’au 16 novembre.

Aucune session n’étant programmée avant ce jour, le représentant de Marinduque, Lord Allan Velasco, ne serait pas en mesure d’appeler à un changement de direction.

Velasco et Cayetano sont censés diviser le mandat du président de la Chambre dans le cadre de l’accord négocié par le président l’année dernière. Cayetano dirigera la maison pendant 15 mois tandis que Velasco prendra le relais dans les 21 mois restants.

Il y avait un accord supposé pour le chiffre d’affaires du 14 octobre suite à leur rencontre avec le président la semaine dernière. Mais Cayetano a remporté un vote à la Chambre pour rester à son poste après le rejet de son offre de démission.

Lundi soir, le président a rencontré Velasco qui a demandé son consentement pour se présenter à la présidence de la Chambre. Duterte a informé Velasco de son droit de solliciter la direction de la Chambre dans le cadre d’un accord de partage de mandats avec Cayetano, selon Roque.

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER QUOTIDIENNE

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE