Le sénateur de l’opposition Francis «Kiko» N. Pangilinan a exhorté aujourd’hui le ministère de l’Éducation (DepEd) à acheter directement aux agriculteurs, aux pêcheurs et à leurs organisations de la nourriture et du lait pour son programme d’alimentation scolaire de 5,9 milliards de pesos.

« Nous demandons à Ka Liling (Leonor M.) Briones (secrétaire adjoint) de coordonner directement avec le secrétaire à l’Agriculture William Dar afin que nous puissions fournir des aliments nutritifs à nos étudiants et de meilleurs revenus pour nos agriculteurs et nos pêcheurs) », a déclaré Pangilinan à 24,5 millions d’euros. les apprenants retournent à l’école publique ce matin.

Le sénateur Francis «Kiko» Pangilinan (Photo du site Web de Kiko Pangilinan / kikopangilinan.com / MANILA BULLETIN)
Sénateur Francis Pangilinan (Photo du site Web de Kiko Pangilinan / kikopangilinan.com / MANILA BULLETIN)

«Pour accélérer ce processus, pouvons-nous demander au DepEd de rédiger les directives opérationnelles supplémentaires sur l’achat direct de produits agricoles auprès des agriculteurs et des pêcheurs afin de fournir des aliments nutritifs et du lait aux bénéficiaires de son programme d’alimentation scolaire?» Il a demandé.

L’achat direct de produits agricoles auprès des agriculteurs et des pêcheurs a été rendu possible par l’adoption, l’année dernière, de la loi Sagip Saka, l’animal de compagnie de Pangilinan.

«Surtout cette pandémie, lorsque des millions de personnes ont perdu leur emploi et ont souffert de la faim, le programme d’alimentation encouragera non seulement plus d’enfants à s’inscrire, mais c’est aussi une aide indispensable à leurs parents et à leur famille», a-t-il déclaré.

Pangilinan souhaite également augmenter le budget du programme d’alimentation du DepEd pendant la pandémie pour les millions de personnes qui ne se sont pas inscrites cette année scolaire.

«Il devrait y avoir des mesures en place pour les millions d’apprenants qui ne se sont pas inscrits pour l’année scolaire à venir mais qui sont des bénéficiaires potentiels du programme d’alimentation. Nous notons à partir des données nationales d’inscription soumises par DepEd que plus de 3 millions d’apprenants ne se sont pas inscrits pour SY 2020-2021 », a-t-il souligné.

«Ces 3 millions d’apprenants perdront non seulement des opportunités d’apprentissage, mais leurs familles seront probablement parmi les plus touchées par la pandémie et souffriront donc de pertes d’emplois, de pauvreté et de faim», a-t-il déclaré.

Lors d’une récente audition sur le budget, le DepEd a présenté son projet de budget de 606,5 milliards de pesos pour 2021. Sur ce montant, 5,975 milliards de pesos sont alloués à 1,81 million d’écoliers grâce à son programme d’alimentation scolaire, contre 6,475 milliards de pesos cette année. 1,82 million d’écoliers.

Le programme d’alimentation, qui vise à lutter contre la faim, à encourager les apprenants à s’inscrire et à améliorer leur santé et leur nutrition, fournit aux bénéficiaires des produits alimentaires nutritifs, par rationnement, pendant au moins 60 jours d’alimentation, et du lait frais ou stérilisé pendant 50 jours d’alimentation.

Les principaux bénéficiaires du programme pour l’année scolaire à venir sont tous les nouveaux élèves de la maternelle et les élèves de la 1re à la 6e année qui ont été «gaspillés et gravement émaciés» (sur la base du rapport du programme d’alimentation SY 2019-2020, à l’exception de ceux qui sont passés en 7e année) .

En cas d’excès de fonds, les bénéficiaires secondaires comprendront les apprenants ayant un retard de croissance (identifiés dans la mise en œuvre du SBFP SY 2019-2020), les élèves à risque de décrochage scolaire (PARDO), les apprenants autochtones et ceux issus de familles indigentes.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’émaciation ou la maigreur indique dans la plupart des cas un processus récent et sévère de perte de poids, souvent associé à une famine aiguë et / ou une maladie grave.

Citant des informations du ministère de l’Agriculture (DA), Pangilinan a déclaré qu’en septembre de cette année, plus de 400 unités de gouvernement local (UGL) avaient acheté directement des produits agricoles et halieutiques d’une valeur de plus de 6 milliards de pesos.

«Le budget de 5,975 milliards de pesos pour le programme d’alimentation du DepEd se traduirait par des milliards de revenus supplémentaires pour nos agriculteurs et nos pêcheurs. Mapapakain the natin the bata, mas gaganda pa ang kita ng a magsasaka and mangingisda », a déclaré Pangilinan. (Pendant que nous nourrissons nos enfants, les revenus de nos agriculteurs et de nos pêcheurs augmentent également.)

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER QUOTIDIENNE

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE