«Ref, lutong luto» to ah »: Qui a fait l’allégation qui a été entendue haut et fort en direct?

Bong Quinto de Meralco conduit au panier lors de leur match contre Barangay Ginebra. (Images PBA)

La frustration de Meralco face à l’arbitrage lors de la défaite 91-84 de dimanche contre Barangay Ginebra San Miguel lors du troisième match de la demi-finale de la Coupe des Philippines de la PBA était certainement très claire après une remarque peu recommandable à la télévision.

La diffusion du jeu par One Sports a pu capter l’octet sonore créé par un membre inconnu de l’équipe Meralco qui a crié «Ref, lutong-luto ‘to ah», suggérant que l’arbitre favorisait délibérément Ginebra.

Le commentateur play-by-play James Velasquez ne pouvait que dire «Oh oh» tandis que son partenaire de diffusion Jolly Escobar devait expliquer les inconvénients de ne pas avoir de fans à l’intérieur du centre culturel et sportif de la Fondation de l’Université d’Angeles.

«Certains des inconvénients de la foule. Désolé tout le monde », a déclaré l’ancien joueur de la PBA, suivi de ce qui semblait être un rire inconfortable.

La plupart des fans sur les réseaux sociaux ont rapidement souligné que Reynel Hugnatan de Meralco était le coupable. Hugnatan était contrarié par un appel précédent lorsqu’il a été sifflé pour une faute alors qu’il défendait Japeth Aguilar de Ginebra à l’intérieur de la peinture.

Mais il est difficile de déterminer si Hugnatan a prononcé les mots, bien que le grand vétéran ait été giflé d’une faute technique avec plus de 10 minutes à jouer au quatrième quart.

L’arbitre Rey Yante semblait avoir déjà expliqué l’infraction de Hugnatan aux buteurs de la table lorsque les remarques sont arrivées.

En fait, la voix avait l’air d’être près d’un microphone tandis que Hugnatan était presque au milieu de la cour essayant de faire valoir son cas. Ceux à l’intérieur de la bulle ne pouvaient pas non plus déterminer si c’était Hugnatan qui avait fait ces mots.

Quoi qu’il en soit, cela pourrait être un problème que le commissaire de la PBA Willie Marcial devra peut-être régler dans les prochains jours ou deux.

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER QUOTIDIENNE

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE