Actualite

Robredo: Je dois critiquer car c’est la demande pour moi en tant que Philippin – Manila Bulletin

La vice-présidente Leni Robredo estime que ce serait un mauvais service pour le peuple philippin si elle gardait le silence sur les lacunes du gouvernement dans ses efforts de réponse à la pandémie de coronavirus.

Vice-présidente Leni Robredo (OVP / Facebook / MANILA BULLETIN)

Robredo a déclaré qu’elle avait le droit fondamental de critiquer l’administration sur la façon dont elle gère la crise sanitaire, même si elle n’est pas le deuxième plus haut fonctionnaire du pays.

« Kahit hindi ako VP, kahit ordinaireong mamamayan lang ako, may karapatan akong ipahayag iyong aking mga mungkahi (même si je ne suis pas VP, même si je ne suis qu’un simple citoyen, j’ai le droit de donner mes suggestions), » a-t-elle déclaré mardi soir dans une interview sur «En quarantaine avec Howie Severino».

«Je dois critiquer kasi iyong demande ng pagiging Pilipino ko (parce que c’est la demande pour être Philippin). Et la demande pour moi d’être Philippine, c’est de faire partie de la construction de la nation », a-t-elle ajouté.

La vice-présidente a été invitée à réagir au sujet de ses critiques remettant en question son rôle dans l’élaboration des politiques compte tenu de ses suggestions pour améliorer la réponse du pays au COVID-19.

Robredo elle-même a passé les six derniers mois à aider à combler les lacunes que son bureau a identifiées dans la réponse du gouvernement à la pandémie.

Elle a recommandé des solutions pour faire face à la crise sanitaire, à l’économie, à l’éducation, à la pauvreté et au chômage.

«J’ai été silencieux à ce sujet pendant un certain temps, car je voulais donner une chance à cette administration, mais j’ai constaté de nombreuses lacunes. Ce serait un mauvais service pour les gens si je ne m’exprimais pas », a déclaré Robredo.

«Je sais que je serais critiqué pour cela. Je sais que je serais attaqué par des trolls, mais je pense que ma plus grande responsabilité est en jeu et que beaucoup de gens n’en ont pas l’occasion, alors je vais utiliser ma plate-forme en tant que vice-présidente pour parler », a-t-elle ajouté.

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER QUOTIDIENNE

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer