Le constructeur de camions suédois Scania reste sur le point de supprimer 5000 emplois alors qu’il tente de se remettre de l’impact économique du coronavirus.