La Suède est désormais une valeur aberrante mondiale dans le choix de ne pas recommander de masques faciaux dans le but de réduire la propagation du coronavirus. La section locale a demandé à l’Agence de la santé publique ce qu’il faudrait pour changer ses lignes directrices.