France

Paris et l’art urbain : découvrir la capitale sous un autre angle

De feutre à peinture, de simples graffitis sur papier deviennent aujourd’hui des chefs d’œuvres peints sur les murs que l’on connait sous le nom d’art urbain. Paris est connue comme l’une des capitales mondiales du street art grâce à des pionniers comme Blex Le Rat, Invader ou encore Jérôme Mesnager. De plus en plus d’artistes renommés et émergents de l’art urbain envahissent les rues de Paris et ses environs pour recouvrir les murs avec les bombes de toutes les couleurs. Vous avez entre autres, Ernest Pignon-Ernest, JR, Shepard Fairey, Miss.Tic, etc.

L’art urbain à Paris

C’est dans le 20e arrondissement dans la rue Desnoyez que tout commence. Un lieu très peu connu des artistes et qui pourtant est l’endroit par excellence de l’art urbain. Cette artère se situe à quelques pas de la station Belleville et constitue à elle seule un village. Entre quartier d’artistes, les murs entièrement multicolores et les terrasses de bars, elle accueille de jour comme de nuit cet art éphémère d’œuvres d’art et de toiles créatives à ciel ouvert qui sont signées par des graffeurs.

Au fil des années, les graffitis sont utilisés comme un art tant bien technique qu’esthétique pour valoriser des quartiers populaires. Entre les tags géants, les slogans, les bombages pochoir ou encore les fresques, les murs relooker du quartier sont devenu des œuvres d’art à part entière dessinés avec une bombe de peinture ou bombe aérosol.

Cependant, l’art urbain n’est pas toujours vu d’un bon œil, toutefois, sa muséification lui offre un passe pour faire partie du patrimoine. Qui plus est, le graffiti art a redonné vie à d’anciens quartiers populaires et attirent la curiosité des touristes entre une visite de l’Arc de Triomphe et un tour au Louvre.

La place Frehel fait partie des nombreux endroits qui ont reçu une âme nouvelle grâce à l’art urbain. Et pour animer l’endroit, la mairie a fait appel aux services de jeunes artistes. Si hier, les pouvoirs publics ont été le premier ennemi de l’art urbain, aujourd’hui, ils sont devenus ses premiers supporters. C’est donc ainsi qu’à la demande du maire, les façades des HLM deviennent peu à peu des tableaux de graffiti.

Quelques endroits pour découvrir à Paris l’art urbain

Il existe divers lieux pour découvrir Paris et l’art urbain, dont voici quelques suggestions :

Saint-Denis, le canal urbain

Du Stade de France au Parc de la Villette, dans le nord de Paris, le long des berges du canal de Saint-Denis est décoré par de fresques multicolores. Un projet Street art Avenue, lancé pour l’Euro 2016, auquel des artistes de rue et collectifs ont été invité pour dérouter le paysage urbain. Vous pouvez donc y découvrir des fresques monumentales, des tags, des pochoirs, des collages et des graffitis dispersés à divers endroits tels que les piliers de l’autoroute A86 ou les silos du cimentier Cemex.

L’Office du Tourisme de Plaine commune – Grand Paris propose sur le canal des visites découvertes commentées ainsi que des mini-croisières, qui sont bien sûr sur réservation.

Paris Belleville : lieu des œuvres des artistes phares de l’art urbain

C’est dans le 20e arrondissement de Paris que vous pouvez trouver les œuvres des grands noms du street art. Laissez-vous guider par un passionné local pour visiter le Paris Street art à Belleville. De la rue Dénoyez au Belvédère de Belleville, les surprises ne manquent pas pour découvrir la face cachée de ce célèbre quartier. 

Vitry-en-Seine : une toile à ciel ouvert

Dans le sud de Paris, découvrez les rues de Vitry-sur-Seine et ses trésors peints, une âme vivante de la scène street art. En effet, les lieux sont incontournables depuis que le célèbre artiste C215 répondant au nom de Christian Guémy y a installé en 2007 ses ateliers.

Aujourd’hui, cet endroit est une toile géante à ciel ouvert pour des artistes de renom à l’échelle internationale tels que Finbarr, Cope ou encore Bébar.

Intra-Muros pour un itinéraire d’art urbain exceptionnel

A Paris, l’art urbain n’est pas seulement des œuvres sur les murs de la ville ou les façades des HLM, il est aussi exposé dans les musées et les galeries. Vous avez le Palais de Tokyo qui abrite le Lasco Project, le plus extraordinaire des parcours d’art urbain de la capitale.

Découvrez au cœur de ce haut lieu de l’art contemporain, les œuvres de Philippe Baudelocque, Vihls ou encore Bom.K. Il n’y a pas une manière plus originale pour s’accoutumer avec l’histoire de l’art urbain et d’assimiler ses codes avant de se lancer sur les traces des pionniers ou en tant que graffeur.

Des musées d’art urbain à ciel ouvert

Les fresques monumentales du boulevard Vincent Auriol dans le 13e arrondissement de Paris sont dignes d’un musée qui expose de grands œuvres d’art. Dans le charmant quartier de la Butte-aux-Cailles, de l’autre côté de la Place d’Italie, découvrez un tout autre univers de l’art urbain. Les ruelles pavées regorgent de pochoirs, graffitis et tags que les artistes les plus influents de la scène artistique parisienne ont peints.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer