in

J’ai donc créé un centre multimédia portable avec mon routeur, un SSD et l’application Infuse

Nous avons des dizaines d’options pour accéder aux films, séries et autres contenus de divertissement. Cependant, tous les titres ne sont pas disponibles sur les plateformes numériques, c’est surtout le cas des vieux films qui sont vraiment difficiles à trouver sur internet. Pour cette raison ou pour une autre, il est fréquent que petit à petit construisons notre propre collection de contenu, celui qui a besoin d’un bon système pour pouvoir en profiter dans les meilleures conditions.

Pas de serveur et d’ordinateur portable: les exigences de ma médiathèque

Il existe de nombreuses façons de mettre en place un centre multimédia, elles sont également assez variées, donc avant de dire ma propre configuration, voyons le les exigences qui m’ont amené à choisir celle-ci et non une autre configuration. Il y a plusieurs points à considérer:

  • Un centre multimédia axé sur son utilisation depuis l’Apple TV, mais compatible avec l’iPad.
  • Pas besoin d’ordinateur ou de serveur toujours allumé.
  • Facile à sauvegarder par sauvegarde.
  • Facilement portable et évolutif à mesure que la collection se développe.

La solution choisie après un examen approfondi a été un SSD connecté au routeur. C’est pour moi une solution simple, efficace, d’un coût modéré et, surtout, qui répond à toutes les exigences que nous venons de voir. Avant d’entrer dans les détails de la configuration précise, passons en revue les avantages de ce système. Pour moi, le plus important est qu’à tout moment, en débranchant simplement le SSD du routeur et en le connectant à un iPad, j’ai mon centre multimédia prêt à diffuser via HDMI sur pratiquement n’importe quel téléviseur dans n’importe quel hôtel du monde.

Un centre multimédia portable, simple et sans configuration.

Un SSD qui est nettement plus petit qu’un iPhone et minuscule en poids que, en plus, je peux sauvegarder très facilement. Je connecte simplement un deuxième stockage au Mac, dans ce cas un disque mécanique, et je vide directement tout le contenu du SSD. J’utilise un disque mécanique au lieu d’un SSD pour les sauvegardes pour la différence de prix. Peu à peu, les SSD deviennent de plus en plus abordables, mais il est toujours beaucoup plus facile de trouver un lecteur mécanique avec 2 ou 4 To de stockage pour environ 100 euros.

En ce qui concerne l’évolutivité, la situation est la suivante: actuellement, toute ma bibliothèque tient sur un SSD de 1 To. En regardant uniquement parmi les marques de meilleure qualité en matière de stockage, j’ai vu que je cela valait plus d’acheter un deuxième SSD de 1 To et de le brancher également sur le routeur dans le cas un peu éloigné d’avoir besoin de plus d’espace que d’opter directement pour un stockage de 2 To et de laisser plus de la moitié vide.

En utilisant le routeur comme hub à partir duquel distribuer le contenu, je gagne deux avantages. Le premier est que n’importe qui dans la maison peut se connecter, après le nom d’utilisateur et le mot de passe de rigueur, au contenu de mon SSD. Facile à apprécier le contenu et aussi à le rajouter. La seconde est que le routeur est déjà un «ordinateur» toujours allumé, donc j’élimine le besoin d’allouer un Raspberry Pi ou un ancien appareil à cette tâche.

Velop, Sandisk et Infuse: la configuration exacte

Compte tenu des avantages qui, dans mon cas, m’ont amené à choisir ce système, parlons de la configuration spécifique que j’utilise. La vérité est que c’est assez simple, mais il y a quelques points importants à garder à l’esprit. Le premier élément dont il faut parler est le routeur.

Linksys MX10600 Velop 6 Mesh Système WiFi pour toute la maison tri-bande (routeur / répéteur WiFi AX10600, couverture de 525 m², vitesses 4x plus rapides, plus de 100 appareils, 2 nœuds, blanc)

Linksys MX10600 Velop 6 Mesh Système WiFi pour toute la maison tri-bande (routeur / répéteur WiFi AX10600, couverture de 525 m², vitesses 4x plus rapides, plus de 100 appareils, 2 nœuds, blanc)

Il est il est essentiel que le routeur dispose d’une connexion USB. Pour l’instant, il est relativement rare que les routeurs utilisent une connexion USB-C, comme la plupart des SSD plus récents; heureusement, un adaptateur résout ce détail. Dans mon cas, j’utilise le routeur Velop MX5300, que nous avons analysé il y a quelque temps dans Applesfera. Ce modèle de routeur a les vertus d’un système maillé, donc le signal sur l’Apple TV, à l’autre point de la maison par rapport au routeur de l’opérateur, est vraiment rapide. Indispensable pour pouvoir voir le contenu sans attendre.

Ce modèle spécifique dispose également du connecteur USB indispensable et de sa configuration me permet de définir un nom d’utilisateur et un mot de passe pour accéder aux stockages connectés. En d’autres termes, toutes les personnes connectées à mon Wi-Fi ne peuvent pas accéder à mon centre multimédia.

Disque SSD portable SanDisk Extreme 1 To - NVMe, USB-C, NVMe, USB-C, matériel crypté, jusqu'à 1050 Mo / s, résistant à l'eau et à la poussière

Disque SSD portable SanDisk Extreme 1 To – NVMe, USB-C, NVMe, USB-C, matériel crypté, jusqu’à 1050 Mo / s, résistant à l’eau et à la poussière

Quant au stockage lui-même, j’ai opté pour un Extreme Portable SSD de Sandisk de 1TB. Une marque reconnue pour la qualité de son rangement et qui s’inscrit dans ma gamme de prix. Ce SSD est étonnamment petit et très léger, idéal pour se déplacer sur la route. Le disque utilise une connexion USB-C, mais, à l’aide d’un petit adaptateur inclus, nous pouvons convertir le câble USB-C vers USB-C en un câble USB-C vers USB-A. Avec cela, nous pouvons le connecter au Velop et à l’iPad très facilement.

Et nous arrivons à la dernière partie de l’écosystème, les clients. L’application que j’ai choisie pour accéder à mon catalogue est Infuser 6, que nous analysons également dans Applesfera. Dans mon cas, j’ai choisi la version Pro de l’application, mais la version gratuite, sans synchronisation des métadonnées et de l’historique de visualisation, nous aidera également. Dans l’application, nous devons simplement indiquer où trouver les fichiers, le reste est automatique.

La localisation des métadonnées et des couvertures est effectuée sur les serveurs Infuse, tandis que l’élaboration de listes par genre, par avis, par notes et autres variables se fait sans que nous ayons à faire quoi que ce soit. L’application se souvient où nous nous sommes arrêtés d’une certaine reproduction et nous permet de garder une trace du contenu déjà vu, du nouveau, du nouvellement ajouté, etc.

Et sans l’appli? Sur Apple TV, cette application ou une autre application similaire est nécessaire pour accéder au contenu, mais dans le cas de Mac, iPad, iPhone et PC du reste de la maison, il suffit que l’on se connecte via SMB sur le SSD afin d’afficher le contenu. C’est vrai, sans couvertures ni métadonnées, mais avec un accès très simple.

Comment savoir quelles versions d'iOS sont encore signées par Apple pour les télécharger au format IPSW

Au final, selon les besoins de chacun de nous, choisir une solution ou une autre lors de la mise en place d’un media center est quelque chose de très personnel. Il existe de nombreuses autres options qui peuvent être intéressantes, dans mon cas particulier cette configuration est celle qui me convient le mieux lors de l’utilisation de ce media center.

Comment obtenir l’émote du chapitre 2 de la saison 6?

bande annonce et date de sortie de la saison 2 de Ted Lasso

Ted Lasso saison 2 : la bande-annonce dévoile la date de sortie en juillet sur Apple TV+