Sante

Le confinement et la vaccination des chiens et chats

Afin de circonscrire au maximum l’épidémie de Covid-19, le confinement de la population a été décidé par le gouvernement. A cette occasion, pour contribuer à la réduction du risque sanitaire, de nombreux acteurs de la Santé Animale ont conseillé et préconisé l’application de règles de confinement aux animaux domestiques. Comment la santé de vos animaux est-elle assurée pendant cette période critique?

Vaccins reportés depuis le 14 mars 2020

Lors de sa première allocution le 14 mars dernier, le Président Macron a annoncé la fermeture administrative forcée de nombreux commerces, entreprises et services. La profession vétérinaire n’a pas été concernée par ces mesures, car considérée comme indispensable à la vie du pays. Et en effet, il était impératif de maintenir une continuité et une permanence de l’accès aux soins pour les animaux domestiques et de rente.

Pourtant, sur le terrain, de très nombreux établissements de soins vétérinaires ont été contraints à fermer ou à considérablement réduire leurs horaires. En cause, la pénurie de personnel soignant dans ces cliniques. Vétérinaires et auxiliaires de soins sont bloqués à domicile pour plusieurs raisons : garde d’enfants, personnes à risque, malade ou comorbidités.

En parallèle à ces aléas humains, les instances ordinales ont dressé la liste des soins qui pouvaient être maintenus et ceux qui devaient être reportés. Considérés comme non-urgents, les vaccins des chiens et chats (primo-injection ou rappels) sont donc différés sine die depuis le 14 mars 2020. De nombreux animaux voient leur immunité progressivement compromise depuis le début du confinement.

Les animaux invités au confinement eux aussi

Les animaux domestiques doivent limiter leurs déplacements et leurs contacts pendant cette période de confinement. Les sorties des chiens doivent être limitées à deux fois quinze minutes par jour, pour les besoins essentiels. Attention, ces accès au milieu extérieur sont autant d’occasions de se confronter à des virus canins et félins. Si votre animal devait recevoir son injection vaccinale pendant le confinement, soyez très prudents.

Le pelage des animaux domestiques peut être contaminé à l’occasion d’un éternuement ou d’une caresse et devenir vecteur potentiel du virus. Leur maintien à la maison prend donc tout son sens.

Pendant le confinement de vos chiens et chats, prévoyez des distractions pour éviter les troubles comportementaux, l’ennui et les destructions. Garder un chat à l’intérieur sera plus difficile… La diffusion de phéromones peut être d’une grande aide pour l’aider à passer cette période.

N’entreprenez pas de nettoyer votre animal avec des produits désinfectants comme le gel hydro-alcoolique ou de la javel. Ces produits ne sont pas adaptés à leur peau et provoquent de graves brûlures et intoxications.

La réouverture des vétérinaires est-elle prévue le 11 mai?

Les commerces et services vont réouvrir le 11 mai, les écoles maternelles et primaires aussi, sur la base du volontariat. Le personnel soignant, jusqu’alors bloqué chez lui par la garde des enfants, va redevenir disponible. Les établissements vétérinaires sont déjà nombreux à planifier leur réouverture dès le 11 mai, et à préparer la transition sur la semaine du 4 mai. Les horaires devraient retourner à la normale progressivement sur les 10 premiers jours du mois de mai.

Néanmoins, encore beaucoup d’incertitudes persistent, principalement géographiques, en fonction des zones dans lesquelles le virus circule encore activement. Si vous devez consulter, il sera donc plus prudent de téléphoner à votre vétérinaire habituel pour envisager les modalités de sa réouverture.

L’ensemble de la profession reste attentive et suspendue aux annonces à venir du Conseil National de l’Ordre des Vétérinaires, et du Ministère de l’Agriculture.

D’ici un retour à un fonctionnement standard, les vétérinaires assurent en très grande majorité la réponse au téléphone et la profession reste mobilisée pour la prise en charge des urgences avec vos animaux.

Comment organiser les vaccins de mon animal de compagnie?

Si votre chien ou chat n’a pas pu recevoir son injection vaccinale pour cause de confinement, rassurez-vous, la protection contre les virus ne s’est pas arrêtée nette à la date échéance. L’immunité décroît progressivement et lentement. Etant entrés en confinement le 14 mars, l’injection sera décalée au maximum de 2 mois.

Certains protocoles vaccinaux sont stricts, et il est possible que l’absence de rappel implique de reprendre deux injections espacées d’un mois, pour permettre un retour à une protection efficace.

D’autres protocoles sont suffisamment lâches pour que les deux mois de retard n’impliquent aucun changement dans le rythme vaccinal. Votre vétérinaire vous orientera en fonction de votre animal et des valences à renouveler.

Pour les jeunes animaux, qui ne sont pas encore vaccinés, nous vous invitons à la plus grande prudence, car les anticorps maternels ne sont plus efficaces dès l’âge de 3 mois. Ces chiots et chatons sont fortement exposés aux virus du milieu extérieur. La vaccination revêt alors une grande importance, et il est probable que votre vétérinaire vous accorde la priorité des rendez-vous à partir du 11 mai.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer