Sports

Motard débutant, quelques conseils pour choisir un équipement adapté.

Débuter dans le monde des deux roues c’est aussi synonyme de devoir faire le difficile et onéreux choix d’équipement de sécurité qui se doit non seulement de respecter les normes en vigueur, mais aussi de posséder le confort nécessaire pour un usage quotidien lorsque l’on est usager régulier de sa moto ou de son scooter gros cube.

Souvent de fois, le confort est négligé au profit du look, il n’est pas rare en effet qu’un motard débutant favorise le « look » de son équipement plutôt que son confort ou ses cotés pratiques. Lorsque l’on débute, inutile de choisir un équipement compliqué à manipuler, comme c’est le cas des casques modulables ou de gants au rembourrage trop épais. Les bottes également peuvent poser problème, celles qui sont trop rigides ou trop larges peuvent poser problème lors du passage des vitesses.

Gardez cette chose importante à l’esprit, l’équipement que vous achèterez vous suivra pendant plusieurs années et devra vous protéger efficacement pour vos premiers kilomètres en tant que jeune permis. Prévoyez donc de faire votre choix selon que vous devrez en faire usage tous les jours ou en usage dit, récréatif, pour se faire plaisir lors de balades à moto le week-end. L’équipement et les accessoires que vous allez choisir doit donc être adapté à la météo de votre région mais aussi aux saisons.

Le but sera bien évidemment de choisir le meilleur compromis entre protection et confort.

Le casque moto, une protection à ne (surtout) pas négliger

En plus d’être homologué, un casque moto devra vous aller…comme un gant ! En effet, opter pour un casque de la bonne taille est primordial non seulement pour votre confort, mais aussi pour votre sécurité. C’est une protection vitale à ne surtout pas négliger.

Le premier point à vérifier c’est qu’il soit porteur d’une étiquette indiquant son homologation soit CE ou NF selon son origine. Il doit également comporter 4 stickers rétro réfléchissants, faites bien attention sur ce point de détail car s’ils ne sont pas présents, la maréchaussée sera à même de vous verbaliser à la hauteur de 135€ ! Soit une amende de 4ème classe tout de même.

Lors du passage du nouveau permis de conduire moto, l’inspecteur vérifiera également avec vous que la taille de ce dernier est bien adaptée à votre tête et si par malheur ce n’est pas le cas, votre note générale risque fort d’en pâtir.

Les gants moto, Homologués et confortables

Les gants font partie intégrante des accessoires de protection obligatoires pour rouler à moto aussi bien pour le conducteur que pour le passager. Ils ont comme rôle bien sûr de vous protéger efficacement en cas de chute, mais également de vous protéger des éléments extérieurs comme la pluie, les projections de graviers, les insectes etc.

Pour choisir des gants, pensez-vous déjà la question sur l’usage que vous allez en faire. Cela va de soi que si vous n’envisagez ni de rouler en hiver, ni de rouler par mauvais temps, c’est à dire, d’en faire un usage « loisirs », les gants à choisir ne seront pas les mêmes que pour un usage quotidien.

Tout d’abord, les gants devront être conforme aux normes CE 89/686 mais désormais, la mention présente se doit d’être celle-ci : EN 13594:2015. Ensuite, il existe deux grandes familles de gants. Celles qui possèdent une protection dite, « coquée » et les autres, plus normalisés en cuir. Sachez que la protection offerte par les coques n’est que moindre, il faudra principalement porter votre choix sur un modèle dont le cuir est assez épais et dont le rembourrage permet une liberté suffisante de vos mains.

Si vous en avez la possibilité, testez les gants avec les commodos de votre moto, vous saurez de ce fait si la manipulation des commandes reste suffisamment aisée.

Pour être sûr de choisir des gants de la bonne taille, il faudra vous assurer qu’il vous reste un jeu de quelques millimètres de jeu au bout des doigts. Si les gants sont trop ajustés, le confort laissera systématiquement à désirer, à contrario, s’ils sont trop larges, vous aurez du mal à manipuler les leviers de freins et d’embrayage de votre moto.

Blouson moto, non obligatoire mais cependant, indispensable

Dans la liste de l’équipement obligatoire pour rouler à moto, le blouson n’en fait pas partie mais il reste un élément indispensable au confort et à la sécurité du motard. Dans ce domaine, il existe 3 grandes familles de blousons moto, à savoir, les blousons cuir, les blousons textiles et les vestes airbags. Sachez tout d’abord, qu’un blouson textile n’est pas forcément moins cher que son équivalent en cuir, bien au contraire. Les modèles fabriqués à partir de tissus techniques seront bien plus performants et chers car ils cumulent de nombreux avantages.

Pour choisir un blouson, il faudra être conscient qu’il doit se porter de manière ajustée. Dans le cas contraire, il deviendra rapidement inconfortable et le vente risque fort de s’engouffrer dedans à la moindre bourrasque. Idéalement, si vous envisagez un usage mixte, toute l’année de votre moto, favorisez les modèles équipés d’une doublure amovible. Si ce n’est pas le cas vous risquez rapidement de comprendre que votre choix n’est pas le bon lors des premières grosses chaleurs au printemps.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer