La Walt Disney Company a publié ses résultats financiers 2020, et la société célèbre que le Disney + atteint 94,9 millions d’abonnés. Avec ce nombre, le groupe est plus proche d’atteindre Netflix, le plus grand service de streaming au monde. La société se prépare également à lancer Star +, qui aura du contenu non-enfant comme Simpsons et d’autres productions Fox.

Disney n’a pas dépassé Netflix et maintient toujours une distance considérable: le concurrent a terminé l’année dernière avec 203,67 millions d’utilisateurs de streaming. Pourtant, la comparaison est inévitable car Disney + a gagné 94,9 millions d’abonnés en seulement 14 mois d’existence.

Compte tenu des utilisateurs de Hulu et ESPN +, le conglomérat a atteint la barre des 146 millions d’abonnés au streaming, ce qui le rend encore plus proche de Netflix.

Disney devrait atteindre la barre des 90 millions d’abonnés Disney + rien qu’en 2023. L’objectif atteint à l’avance, la société a révisé le plan et prévoit d’avoir environ 260 millions d’utilisateurs d’ici 2024.

Disney + a perdu des revenus par utilisateur

Malgré le plus grand nombre d’utilisateurs, les dépenses mensuelles moyennes par abonné ont chuté de 27,3%. Cela a du sens, puisque Disney s’est montré agressif sur les nouveaux marchés.

Au Brésil, la société offre des mois d’abonnement gratuit ou de réduction à ceux qui rejoignent Disney + avec des partenaires tels que Globo, Mercado Livre, Vivo et Bradesco. Le prix mensuel est de 27,90 R $, moins cher que le plan Netflix standard.

Un autre marché qui a contribué à la baisse des revenus par utilisateur est l’Inde, où Disney + propose un plan gratuit et une option premium pour moins de 120 R $ par an.

Aux États-Unis, Disney + coûte 6,99 $ par mois. Cependant, l’abonnement mensuel passera à 7,99 $ à compter du 26 mars 2021; l’augmentation de 1 $ atteindra également Hulu et ESPN +.