Guide du Cloud Gaming

S’il y a une certitude aujourd’hui, c’est que le cloud gaming fait couler beaucoup d’encre et qu’il représente sans doute l’avenir du jeux vidéo. Il est défini comme le nouveau mode d’accès à des jeux vidéo. Cela fait que de plus en plus, certaines licences et certains gamers ont décidé de s’en servir comme outil principal. Toutefois, une question demeure : que réellement penser du Cloud gaming ? Comment ca fonctionne ? Quels sont les avantages ? Il ne sera pas possible d’y apporter une réponse sans se pencher au préalable sur ses aspects en détails.

Qu’est-ce que le cloud gaming ?

Le cloud gaming est encore appelé « jeu à la demande » ou « jeu sur demande ». Il s’agit d’une méthode qui donne une toute nouvelle expérience de jeu aux gamers. Ceux-ci pourront donc avoir accès aux jeux qu’ils souhaitent, quelles que soient leur position et leur situation géographique, mais avec une bonne connexion.

Il répond au même principe que la vidéo à la demande que propose Netflix. En effet, le GoD (Gaming on Demand) permet d’exécuter des jeux vidéo alors que ceux-ci sont disponibles sur des serveurs à distance.

Bien sûr, pour y avoir accès, il est nécessaire que ces serveurs soient extrêmement puissants. Le cloud computing (les serveurs à distance) pourra ainsi renvoyer la vidéo en streaming aux joueurs. Il est possible d’en déduire que le cloud gaming peut être comparé au Netflix du jeu vidéo.

Comment ça fonctionne ?

Le fonctionnement du cloud gaming est très simple. Il marche de la même manière que Netflix. En d’autres termes, il fonctionne sur la base d’un fournisseur de services de streaming, Stadia, GeForce Now, xCloud pour ne citer qu’eux. C’est donc auprès de celui-ci que le gamer pourra avoir accès à des jeux vidéo. Il sera donc nécessaire de souscrire à un abonnement afin d’exécuter les jeux souhaités.

Pour ce, il faudra également avoir un support de jeu. Il peut s’agir d’un ordinateur ou d’une smart TV. Dans le premier cas, la puissance de celui-ci importe peu. Un ancien ordinateur portatif sera même amplement suffisant. Cela permettra au joueur d’accéder aux services de streaming vidéo du fournisseur. Après avoir réuni ce matériel, le gamer pourra s’adonner à toutes les parties de jeu qu’il désire.

De plus, le service de cloud gaming se doit d’être optimal. Il est donc absolument nécessaire pour y accéder, « avoir une bonne connexion Internet. Il ne sera donc pas possible de jouer en ligne sans la fibre optique.

Le cloud gaming : l’avenir des jeux vidéo

Ce nouveau mode d’accès aux jeux vidéo est une vraie révolution dans le domaine du gaming. En réalité, le GoD est considéré comme l’avenir des jeux vidéo pour plusieurs raisons. Certes, il présente de nombreux apports en termes de matériel pour le gamer. Mais surtout, plusieurs acteurs de ce domaine en font leur principal allié.

Les avantages du cloud gaming en rapport au matériel du gamer

D’habitude, les gamers ont besoin de bons matériels pour exécuter des jeux vidéo. C’est fort de cela, qu’ils disposent d’appareils qui y sont spécialement dédiés : les consoles de jeux ou les pcs équipés de grosses cartes graphiques. Celui-ci doit être capable de supporter le jeu et de fournir un graphisme impressionnant.

Cela apportera une grande fluidité à la partie qu’il désire entreprendre. Les critères de la puissance et de la carte graphique sont donc primordiaux pour les consoles et les PC gamers. C’est pourquoi ces appareils sont généralement onéreux lors de leur acquisition.

La différence avec le GoD ou le cloud gaming, c’est que le gamer n’a plus besoin de dépendre de ces matériels. Il pourra donc jouir de toute la puissance d’un appareil dédié aux jeux vidéo, avec un dispositif doté d’une puissance basique. Pour ce qui est du graphisme, sa qualité sera assurée par les serveurs à distance. Cela fait que la carte graphique d’un ordinateur n’a pas besoin d’être puissante pour exécuter des jeux à la demande.

L’implication des acteurs dans le GoD

À l’heure actuelle, il apparaît que le cloud gaming n’est pas très répandu. Ce n’est donc que récemment, que les premières offres de streaming ont été lancées. Il s’agit principalement des offres de Shadow et de Geforce Now (de la grande firme NVIDIA spécialisée dans la conception de processeurs et de cartes graphiques d’une grande puissance).

Aussi, Microsoft avec son xCloud et Google avec Google Stadia lanceront leurs propres services de GoD. Il ne faut également pas omettre l’offre PlayStation Now de Sony qui est déjà disponible depuis peu. Malheureusement, il y a encore quelques zones d’ombre à éclaircir en rapport à leur modèle commercial.

En réalité, il apparaîtrait que ses services proposeront un abonnement payant et l’achat des jeux vidéo à des prix élevés. Ce qui lance la question de la propriété des jeux. Ceux-ci étant disponibles en ligne, il sera impossible de savoir à qui ils appartiennent réellement. Le principe étant qu’un utilisateur connecté puisse jouer à n’importe quel jeu sur Internet. Il semblerait alors que pour l’heure, les services de GoD ne pourront pas concurrencer ceux du VoD proposé par Netflix.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer