AccueilActualitésMeta se défend face aux accusations de partage des messages privés de...

Meta se défend face aux accusations de partage des messages privés de ses utilisateurs avec Netflix

Publié le

par

Dans un récent tourbillon médiatique, Meta (anciennement Facebook) a été accusé de permettre à Netflix d’accéder aux messages privés de ses utilisateurs.

Ces allégations ont pris de l’ampleur sur la plateforme X, notamment après que Elon Musk, propriétaire de X, ait réagi à plusieurs publications sur le sujet. Cependant, Meta réfute fermement ces accusations, insistant sur le fait qu’aucun accès de ce type n’a été accordé.

Lire aussi :

  1. Apple renforce son expertise en intelligence artificielle grâce à une nouvelle acquisition, de quelle acquisition s’agit-il ?
  2. OpenAI innove : Introduction de Watermarks sur les créations de ChatGPT avec DALL-E 3

L’origine des allégations

L’affaire a débuté lorsqu’un document judiciaire, issu d’une action collective concernant les pratiques de confidentialité des données entre un groupe de consommateurs et Meta, a fait surface. Ce document suggérait une “relation spéciale” entre Netflix et Facebook, allant jusqu’à affirmer que Facebook avait réduit ses dépenses en programmation originale pour son service vidéo Facebook Watch afin de ne pas concurrencer Netflix, un annonceur majeur sur Facebook. Plus troublant, le document mentionnait que Netflix avait accès à l'”Inbox API” de Meta, permettant théoriquement au service de streaming d’accéder aux messages privés des utilisateurs de Facebook.

Selon Jensen Huang de Nvidia, l’Intelligence Artificielle Générale est à portée de main

La réponse de Meta

Face à ces accusations, Andy Stone, directeur de la communication chez Meta, a rapidement riposté, qualifiant ces affirmations de “choquantes et fausses”. Selon Stone, l’accord avec Netflix permettait simplement aux utilisateurs de partager avec leurs amis sur Facebook ce qu’ils regardaient sur Netflix, directement depuis l’application du service de streaming. Stone a souligné que de tels accords sont monnaie courante dans l’industrie, visant à enrichir l’expérience utilisateur sans compromettre la confidentialité des messages privés.

La clarification de Meta

Malgré la défense de Stone, il est important de noter que Messenger, l’application de messagerie de Meta, n’a implémenté le chiffrement de bout en bout par défaut qu’en décembre 2023. Cette mesure aurait théoriquement empêché toute forme d’accès non autorisé aux messages privés. Toutefois, l’accès en lecture et en écriture aux boîtes de réception sans chiffrement laisse planer un doute sur la protection réelle des messages, même si ce n’était pas l’objectif de l’accord commercial.

En outre, le document judiciaire révèle que Netflix avait un niveau d’accès que d’autres entreprises n’avaient pas, soulignant une relation privilégiée entre Netflix et Facebook. Cette relation étroite est également mise en lumière par les communications directes entre les dirigeants des deux sociétés, y compris des échanges entre l’ancien PDG de Netflix, Reed Hastings, et des exécutifs de Meta.

Profluent, avec le soutien de Salesforce et Jeff Dean, révolutionne la biotechnologie par l’IA. Comment cette collaboration pourrait-elle façonner l’avenir de la découverte médicale

Vers une meilleure compréhension de la confidentialité des données

Cet épisode soulève des questions cruciales sur la confidentialité des données et la transparence des accords entre grandes entreprises technologiques. Alors que Meta se défend contre les allégations, la nécessité d’une réglementation plus stricte et d’une plus grande transparence dans la gestion des données des utilisateurs devient évidente. Les utilisateurs méritent de comprendre pleinement comment leurs informations sont partagées et utilisées, surtout dans un écosystème numérique où la confiance est primordiale.

Caroline
Caroline
"Caroline est une rédactrice passionnée et visionnaire pour 2051.fr, où elle explore les frontières de l'innovation et de la technologie. Elle possède une expertise particulière en intelligence artificiel, ce qui enrichit ses articles d'analyses perspicaces et de perspectives avant-gardistes. Avec une curiosité insatiable pour les évolutions technologiques et leur impact sur la société, Caroline s'engage à dévoiler les tendances émergentes qui dessineront notre avenir. Ses écrits ne se contentent pas de présenter des faits ; ils invitent à la réflexion, offrant aux lecteurs une fenêtre sur le monde de demain. Sa capacité à lier les avancées scientifiques aux enjeux sociétaux fait de ses articles une lecture incontournable pour ceux qui s'intéressent à l'avenir de notre planète."

Partager cet article

Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici