AccueilActualitésComment Agnikul compte-t-elle surmonter les défis techniques pour devenir un leader dans...

Comment Agnikul compte-t-elle surmonter les défis techniques pour devenir un leader dans le secteur spatial ?

Publié le

par

Après deux ans de préparation et quatre reports dus à des problèmes techniques, la startup spatiale indienne Agnikul a enfin réussi le lancement de son véhicule de test suborbital.

La fusée, nommée Agnibaan SOrTeD (Suborbital Technology Demonstrator), a décollé depuis la plateforme mobile de la startup au Centre spatial Satish Dhawan, situé sur l’île de Sriharikota en Inde du Sud. Ce lancement marque une étape importante pour Agnikul dans le développement de son véhicule de lancement orbital commercial.

Lire aussi :

  1. Rivian lance des rabais importants pour convertir les conducteurs de véhicules à essence en électrique
  2. Quels conseils Arati Prabhakar donne-t-elle pour une utilisation responsable de l’intelligence artificielle ?

Une technologie innovante

Le véhicule de 6,2 mètres de hauteur est équipé d’un moteur semi-cryogénique imprimé en 3D, fabriqué en interne par Agnikul. Ce moteur unique en son genre offre une poussée de 6,2 kN et est fabriqué en une seule pièce, sans soudure ni assemblage, ce qui améliore sa fiabilité et réduit les risques de défauts. Selon Srinath Ravichandran, co-fondateur et PDG d’Agnikul, il faut environ 72 à 75 heures pour imprimer un moteur en 3D et une semaine pour produire deux moteurs entièrement finis.

Comment Cloover peut-elle aider les petits installateurs solaires à offrir des solutions de financement compétitives ?

Défis et solutions

La conception de cette technologie a posé plusieurs défis, notamment en matière de dissipation de la chaleur due à l’utilisation de l’inconel, un alliage résistant à haute température mais mauvais conducteur de chaleur. Agnikul a surmonté ces obstacles grâce à de nombreuses itérations de conception des canaux de refroidissement. En outre, la startup a opté pour un système de propulsion entièrement liquide, évitant ainsi les risques liés aux systèmes de carburant solide.

Agnikul a également mis en place une conception modifiable de son véhicule, permettant des ajustements de dernière minute pour répondre aux besoins spécifiques des clients. Cette flexibilité est un atout majeur pour attirer des organisations cherchant à lancer des petits satellites.

Vers un futur prometteur

Fondée en 2017, Agnikul a initialement expérimenté des composants imprimés en 3D avant de pousser les limites en combinant divers éléments pour éviter les méthodes traditionnelles de soudure et d’assemblage. La startup a levé 26,7 millions de dollars de financement l’année dernière pour soutenir son développement. Agnikul collabore avec des scientifiques retraités de l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO) et des chercheurs de l’IIT Madras pour perfectionner ses technologies.

Comment xAI prévoit-elle d’utiliser les 6 milliards de dollars levés pour se positionner face aux géants de l’IA comme OpenAI, Microsoft et Google ?

Agnikul est en pourparlers avec plus de 40 clients potentiels et a signé des lettres d’intention avec certains d’entre eux. Bien que le lancement orbital de l’Agnibaan nécessite encore au moins six mois de préparation, la réussite de ce test suborbital constitue une avancée significative pour la startup indienne, qui vise à se positionner comme un acteur clé dans le secteur spatial mondial.

Caroline
Caroline
"Caroline est une rédactrice passionnée et visionnaire pour 2051.fr, où elle explore les frontières de l'innovation et de la technologie. Elle possède une expertise particulière en intelligence artificiel, ce qui enrichit ses articles d'analyses perspicaces et de perspectives avant-gardistes. Avec une curiosité insatiable pour les évolutions technologiques et leur impact sur la société, Caroline s'engage à dévoiler les tendances émergentes qui dessineront notre avenir. Ses écrits ne se contentent pas de présenter des faits ; ils invitent à la réflexion, offrant aux lecteurs une fenêtre sur le monde de demain. Sa capacité à lier les avancées scientifiques aux enjeux sociétaux fait de ses articles une lecture incontournable pour ceux qui s'intéressent à l'avenir de notre planète."

Partager cet article

Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici